A LA UNEPolitique

Transition en Guinée, résumé de la journée du mercredi, 08 décembre 2021

Ce matin, le ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Alpha Boubacar Barry était l’invité d’une émission de grande écoute. À cette occasion, il a présenté l’état des lieux des structures de son département, caractérisé par une inadéquation entre la formation et les besoins du marché du travail, des édifices très vétustes, le manque d’attractivité de l’enseignement technique et professionnel. Il a aussi décliné plusieurs pistes de solutions, qui seront mises en œuvre dans les prochains jours.

Dans la perspective de récupération des biens de l’État, la direction générale du patrimoine Bâti Public a sommé plusieurs personnalités de libérer les bâtiments de l’État qu’ils occupent. Dans une note datant du, 06 décembre, le Colonel Moussa Tiégboro Camara, les anciens ministres Ibrahima Bangoura, de la ville et de l’aménagement du territoire et Naman Keïta de la Santé sont sommés de libérer les bâtiments sis à Dixinn. Le Colonel Tiègboro a, dans une sortie médiatique, rassuré qu’il va libérer la maison sans aucune résistance.

Une délégation guinéenne, conduite par le ministre délégué à la présidence, chargé de la défense nationale, le général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, a été reçue par les chefs d’États de la Sierra-Léonne et du Libéria. L’objectif était de leur transmettre les salutations du président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya et de raffermir les liens d’amitié et de fraternité entre la Guinée et ses voisins.

A LIRE =>  Lola: des champs de chanvre indien d'une étendue de 4,5 hectares découverts par la gendarmerie

À la Primature, s’est tenue la réunion du comité de suivi du projet d’identification nationale de la population. Elle a connu la participation du Premier Ministre, Mohamed Beavogui.

Les ressortissants guinéens vivants en France ont décidé d’apporter leur soutien au CNRD, dans le cadre de son projet de refondation de l’État. Il l’ont fait savoir à travers une rencontre d’échanges et de partage qu’ils ont organisé.

Le gouvernement guinéen, à travers l’agent judiciaire de l’État, s’est constitué partie civile dans le dossier de traffic de plus de 2000 matricules à la fonction publique. Le procureur près le tribunal de première instance de Kaloum, Alpha Seny Camara qui s’est auto-saisi du dossier, se dit très réconforté par cette démarche de l’État.

À la banque centrale, le nouveau gouverneur et les deux nouveaux vice-gouverneur ont été installés dans leurs fonctions par le secrétaire général du gouvernement, en présence des membres du CNRD et de certains cadres de l’institution bancaire.

Cheick ALIOUNE/Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »