Tougué : le non-respect du protocole d’accord par le DPE occasionne une marche mixte

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Enseignants, parents d’élèves  et  élèves ont communié ce  matin  du lundi dans  une  même ferveur pour  exprimer  leur ras-le  bol  sur  les  abus  du  DPE Mamoudou Traoré qui  continuerait ses  mutations  arbitraires en  dépit de  l’accord  au  forceps  trouvé  entre gouvernement et SLECG.

La procession partie du siège du SLECG s’est déployé jusqu’au portique d’entrée de  la  préfecture distants de deux kilomètres et demi.

A LIRE =>  Guinée : le barreau "s’en fout" de ce qui se passe à la CENI

Lui-même muté à Koubia depuis le 14 janvier dernier Diop Amadou  Bailo responsable  du  SLECG est  déterminé, pour l’homme, les cours  ne  reprendront que  si le DPE annule les  actes  qu’il a  pris mutant arbitrairement  les  enseignants affiliés  au  mouvement  syndical.

« Si toutefois des mesures ou  des  engagements sont  pris pour  ramener  tous  les  enseignants  arbitrairement mutés  nous  romprons  le  mouvement  dans  le  cas  échéant il n’y aura plus  de cours à Tougué. »

Le DPE n’a  pas  attendu que ce mouvement  de foule survienne  en  sa  présence et a  pris les  devants la  veille pour voyager en  direction  de  la  capitale.

Toutefois, nous avons mené toutes les démarches e  sa  présence  précise  le sieur Diop.

Notre rédaction a tenté de joindre le sieur Mamoudou Traoré mais pour cette matinée du lundi son téléphone est hors connexion.

Piqure de rappel Tougué n’est  pas  la  seule  préfecture  de  la région,  où l’application  des  accords piétinent en  fin  de semaine  dernière Diountou dans  la  préfecture de Lelouma a marché  pour  les  mêmes  raisons.

A LIRE =>  Le premier clash entre ancien et nouveau députés  de Labé

                                                                                                                                          Ousmane K. Tounkara

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x