orange guinee guicopres uba guinee votre
Atelier de révision et de finalisation du manuel du fonds d’achat du PSRKfW
Atelier de révision et de finalisation du manuel du fonds d’achat du PSRKfW

Tenue d’un atelier de révision et de finalisation du manuel du fonds d’achat du PSR/KfW se tient à Coyah du 23 au 27 avril 2019

La cellule technique nationale du financement basé sur les résultats (FBR) en collaboration avec la coopération financière Guinéo-Allemande (KFW) en appui avec le gouvernement guinéen tiens un atelier de formation sur la révision et de finalisation du manuel du fonds d’achats pour le projet de promotion de la santé reproductives et familiales (PSR) à Coyah du 23 au 27 avril 2019.

Avec le financement de la coopération financière guinéo-allemande (KFW), cet atelier a pour objectif non seulement de procéder à la finalisation du manuel du fonds d’achat du PSR en tenant compte de la préoccupation des parties prenantes (KfW et MS) mais aussi de présenter le manuel du fonds d’achat du PSR/KfW de la Guinée qui intègre les premiers commentaires de la KfW ; d’identifier les indicateurs phares qui feront l’objet de l’annexe 1 du manuel; procéder à l’intégration des inputs des participants dans le manuel du fonds d’achat du PSR/KfW de la Guinée avec l’appui de la Consultante du Niger.

Selon les organisateurs de cet atelier ce Projet de Promotion de la Santé Reproductive et Familiale (PSRF) en Guinée dont on discuter de sa révision et de sa finalisation est une contribution de la Coopération financière guinéo-allemande en appui au gouvernement guinéen avec comme objectif d’augmenter l’utilisation et la qualité des services santé de la reproduction (SR) dans les régions de Kindia et Boké afin de contribuer à l’amélioration de l’état de santé de la mère et du nouveau-né.

 

L’élaboration de ce projet repose sur l’engagement de longue date qui lis la Coopération financière guinéo-allemande à travers la KfW dans le secteur de la santé et la guinée à travers le ministère de la santé. L’avènement de la maladie d’Ebola en Guinée a révélé des faiblesses du système de santé guinéen. Cela a eu pour conséquence le mauvais état de santé de la population, en particulier dans le domaine de la santé reproductive.

C’est pour pallier à cette situation que ce nouveau projet a été identifié et financé par le gouvernement allemand à travers la KfW et qui seras mis en œuvre à travers trois (3) composantes dans les régions de Boké et de Kindia. Ces composantes sont entre autre  la réhabilitation, l’extension et l’équipement des établissements de santé périphériques,  la mise en place d’un mécanisme de financement basé sur la performance pour le remboursement des services de santé  visant à la fourniture de services de santé reproductive de qualité et au  développement des activités de communication et de plaidoyer à base communautaires.

Selon l’administrateur du promotion de la santé reproductive (PSR) auprès de  KFW Mr Damien Zoungrana, ce projet a pour objectif augmenter l’utilisation et la qualité des services de la santé reproductive (SR) dans les régions de Kindia et de Boké pour contribuer à l’amélioration de l’état de santé de la mère et du nouveau-né. Avec un montant total de 15,45 millions d’euros, dont un apport financier de 15 millions du gouvernement allemand à travers la KfW et une contrepartie à financer par le gouvernement guinéen de 450.000 euros pour la maintenance des infrastructures nous pensons que bien qu’une amélioration dans le système de santé dans ces régions ajoute Mr Damien.

Pendant l’atelier Mr Damien à largement donner des explications sur l’exécution de ce projet qui selon lui seras effectuer en trois phase qui :  l’amélioration et l’équipement des  complexes  des soins obstétricaux et néonataux d’urgences de base (SONUB) et  des soins obstétricaux et néonataux d’urgence complets (SONUC) et la construction des logements pour le personnel clé des structures de santé ; la mise en place d’un mécanisme de fonds d’achat visant l’augmentation de l’offre de services de maternité et de SR de qualité (fonds d’achat) ; l’augmentation de la demande de services santé de la reproduction (SR) ; sensibiliser et faire une communication à base communautaire et mettre en place dans le sens d’une cohérence interne une complémentarité et une synergie des interventions et de composantes

Il a aussi pendant cet atelier donner des larges explications sur les stratégies du fond d’achat, une stratégie qui est fondée sur les mêmes principes que le financement basé sur les résultats (FBR).

Avec un financement de la KFW, l’atelier de Coyah a regroupé 20 Participants venant de la Direction préfectorale de la santé de Boké, de Kindia de Coyah, de Gaoual, du Bureau des Stratégies du Développement (BSD), de la Direction Nationale de la Santé Familiale et Nutrition (DNSFN) des consultant de la GFA du Niger, et de la Guinée. L’atelier prendras fin le 27 avril 2019 à Coyah.

Kadiatou Thierno Diallo

Journaliste

 

 

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »