orange guinee guicopres uba guinee votre
Atelier d'élaboration de nouvelle stratégie de lutte contre la délinquance dans la commune de Dixinn
Atelier d'élaboration de nouvelle stratégie de lutte contre la délinquance dans la commune de Dixinn

Sécurité : vers une nouvelle stratégie de lutte contre la délinquance dans la commune de Dixinn !

Dans le cadre de la lutte contre la délinquance, le PartnersGlobal, COGINTA et le CECIDE ont organisé le mercredi 24 avril à Conakry, un atelier  de formation des membres du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) dans la commune de Dixinn. Ce projet intitulé ‘’partenaires pour la sécurité en Guinée, la reforme de la police au service du citoyens’’ est financé par le département d’Etat Américain.

Selon les organisateurs, la formation a pour objectif d’outiller les membres du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance sur leurs rôles et attributions. Aussi, leur permettre de mutualiser leurs efforts au niveau de leurs services respectifs afin de prévenir et lutter contre la criminalité dans les collectivités locales.

Dans son interventions, le chargé des programmes de COGINTA, Justine Neloumngaye, affirme que ce conseil à pour but de statuer sur la sécurité de la commune.

« Le conseil se réunit de façon trimestrielle pour pouvoir statuer sur les problèmes sécuritaires. Ce qui veut dire qu’il y a déjà des informations qui remontent au nouveau du conseil à travers les forums enfin d’essayer de trouver des solutions pour pouvoir résoudre les problèmes sécuritaires au sein de chaque commune».

Pour elle, les citoyens doivent savoir que le conseil est là pour pouvoir répondre à leur attente. Ce qui veut dire que le conseil prend les initiatives, telles que le plan local de sécurité, de prévention de la délinquance.

« A travers ce plan, nous prenons la commune de Dixinn sur les 22 quartiers. Si dans les forums on relève que dans ces quartiers qu’il y a une forte délinquance en ce qui concerne la consommation de la drogue, le conseil va se tourner vers ce problème avec la police et la gendarmerie, ainsi que les associations des jeunes pour pouvoir sensibiliser les jeunes et pouvoir également organiser les recherches pédestres sur ces zones, » dit-elle.

De son côté, le coordinateur de la police de proximité Mohamd Cissé, déclare que le conseil local de prévention de la délinquance est mise en activité pour développer toutes les initiatives pouvant aller à la consolidation de la paix et à la protection des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire d’une commune.

« Ici, nous avons été désignés afin de faciliter la communication et la concertation. Je pense bien que cet atelier va permettre à la commune de Dixinn de capitaliser et d’engager tout le processus de la mise en place la police de proximité sans ces organes de concertation», déclare le coordinateur de la police de proximité.

A rappeler que les membres du (CLSPD) de Dixinn seront amenés à des pistes de réflexion sur les problèmes d’insécurité qui se posent au niveau de la collectivité, à travers notamment la réalisation d’un diagnostic local de sécurité participatif.

Moussa Traoré

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »