La 19ème assemblée générale de l’Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels (ACAME) et les deuxièmes journées pharmaceutiques de Guinée ont été ouvertes ce mercredi 1er Mars 2017 à Conakry, a constaté Aminata.com.

“20 ans après leur création, quelles stratégies les centrales d’achats doivent-elles adopter pour renforcer la disponibilité et l’accès aux médicaments essentiels de qualité’’ est le thème central retenu cette année.

Dans son discours de bienvenue, Dr Moussa Konaté Directeur général a dit que l’approvisionnement des produits essentiel de qualité accessibles est un enjeu important pour les Etats africains.

“C’est pourquoi dans les différentes instances internationales et même dans certains de nos pays, le rôle et les missions des centrales d’achats dans les systèmes nationaux d’approvisionnement pharmaceutique sont de plus en plus remis en question. Face à ce constat, les membres de l’ACAME ont retenu comme thème ce thème qui  permettra aux participants de cette session scientifique de cette assemblée générale de débattre des sujets d’actualité et la problématique majeure pour nos centrales”, a-t-il indiqué.

De son côté, Monsieur Kébéba Chrysostre secrétaire permanent de l’ACAME, a au nom de son président affirmé que cette rencontre est est opportunité pour l’association de recapitaliser son expérience et surtout cette expérience de la pharmacie centrale de Guinée qu’il estime a fait des preuves lors de la lutte contre Ebola.

“C’est dans ce sens que l’assemblée général de l’ACAME constitue une opportunité privilégié dans la vie de notre association pour se retrouver, échanger notre expérience mais aussi renforcer notre solidarité et témoigner nos valeurs communes”, a-t-il renchéri.

Prenant la parole, Docteur Abdourahmane Diallo ministre guinéen en charge de la santé a fait savoir que sans les médicaments de qualité utilisés rationnellement, il n’y a pas de système de santé fiable et capable de gérer les problèmes de santé qui assaillent les Etats de toute part.

Avant de terminer son allocution, Dr Diallo a demandé aux participants de renforcer les capacités institutionnelles et matérielles des différentes centrales d’achats pour leur permettre de mieux fonctionner afin d’atteindre les objectifs fixés, ceux de rendre disponibles et accessibles les médicaments à un meilleur coût.

Jusqu’au 03 Mars 2017, les Directeurs de Centrales d’Achats, les Directeurs Nationaux de la Pharmacie et du Médicament, le Président de l’nter-Ordre des Pharmaciens d’Afrique, discuteront à Conakry des questions liées à l’amélioration de l’accessibilité des médicaments aux populations.

Pour ce qui est des 2èmes Journées Pharmaceutiques de Guinée, des Thématiques liées à la contrefaçon des médicaments et le marché illicite, seront traitées.

“Les bonnes pratiques pharmaceutiques, le rôle des pharmacies dans la gestion des maladies émergentes, la recherche et la valorisation des Plantes médicinales seront au centre des débats”, promettent les organisateurs.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622304942/ 657 149 592

aliousarayabhe@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here