Rate this post

Certes, ce n’est pas dans son habitude de faire ce qu’il dit et ou de tenir sa promesse. Mais, pour une fois, le président guinéen a honoré un engagement qu’il avait pris le lundi 6 février 2017 dans la préfecture de Kankan, en Haute Guinée.  

Le chef de l’Etat avait fait un avertissement aux membres du gouvernement  celui  de faire un «remaniement ministériel». La menace a été donc mise à exécution. Lundi 27 février, Alpha Condé a pris un décret limogeant   le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et celui de la Fonction publique respectivement Dr Ibrahima Kourouma et Sékou Kourouma.

A quoi peut-on assimilé cet acte du président Alpha Condé? Volonté de changer de méthode de gouvernance ou simple crise de nerf? De l’un ou de l’autre, il reste qu’Alpha Condé est insondable dans ses attitudes.

Par le passé, après être tombés en disgrâce, plusieurs ministres se sont vus confiés des postes comme conseiller à la présidence de la République.

Ces derniers temps, des ministres avaient également rejoint l’opposition juste après leur limogeage. C’est le cas de Jean Marc Telliano, ancien ministre de l’Agriculture et de Makanera Kaké, de la Communication.

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here