A LA UNEEconomie

S’achemine t-on vers une augmentation du prix du carburant ?

Tout porte à croire que la Guinée s’achemine vers une augmentation des prix des produits pétroliers.

Après une augmentation controversée, opérée deux mois avant la chute du régime Alpha Condé, faisant passer le prix du litre de carburant à la pompe de 9.000fg à 11.000fg, les autorités militaires, arrivées au pouvoir le 05 septembre 2021 ont jugé nécessaire de revoir ce prix à la baisse, à compter du 27 septembre 2021. Le nouveau prix du litre à la pompe à partir de cette date est passé de 11.000fg à 10.000fg.

Au vu de l’augmentation considérable du prix du baril à l’international, une rumeur faisant état d’une augmentation du prix du litre à la pompe a récemment circulé dans les médias et sur les réseaux sociaux, avant d’être rapidement réfutée par un communiqué du CNRD, lu sur les ondes de la télévision nationale.

A date, une pénurie de carburant est constatée dans plusieurs stations services de Conakry et de l’intérieur du pays, créant ainsi de longues files d’attente. A cela s’ajoute la crise mondiale, créée par la pandémie de COVIDE-19 et aggravée par la guerre en Ukraine, dont les conséquences sont entre autres, l’augmentation considérable du prix du baril du pétrole à l’international et du litre à la pompe dans la plupart des pays.

A LIRE =>  Transition guinéenne, entre amateurisme et incohérence

Au vu de cette situation, ajoutée à la transition militaire, généralement défavorable à la mobilisation des ressources extérieures, l’on est en droit de se demander si la Guinée n’est pas face à une imminente nécessité d’augmentation du prix du litre de carburant à la pompe.

Aissatou !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »