Aux arrêts depuis octobre 2016, le train-Conakry express qui assurait le transport des citoyens de Kagbélin au centre ville de Kaloum, a été réquisitionné par l’Etat guinéen.  C’est le vendredi 14 juillet que l’annonce a été faite.

La gestion, l’administration et la remise sur rail de Conakry-express ont été confiées à la société nationale des chemins de fer. Sur la question, les points de vue des citoyens se divergent, si les uns se félicitent, les autres ne cachent pas leurs pessimismes sur la reprise des activités de Conakry-express.

Mamadou Djouldé commerçant à Madina. «C’est une bonne chose que le train soit supervisé par une société nationale. Maintenant tout ce que nous souhaitons, c’est de voir Conakry -express sur les rails. Avec son prix raisonnable ce train arrangeait beaucoup les pauvres. C’est très difficile de se déplacer à Conakry  avec les  embouteillages et le manque des véhicules et le transport exorbitant. Mais avec le train nous ne serons pas confrontés à ce genre de problème tous les jours».

Mariam Camara est citoyenne de Sonfonia, «Je suis soulagé d’entendre cette nouvelle, parce que nous avons beaucoup souffert avec l’arrêt de ce train. J’effectue mon petit commerce en ville chaque jour je sors à 6 heures pour chercher des voitures et j’arrive tard à ma place. C’est un véritable calvaire que nous sommes entrains de vivre.  Nous sollicitons à la société nationale des chemins de fer de relancer très vite Conakry-express pour le bonheur du bas peuple».

Mohamed citoyen de Sonfonia T7  « à mon avis la situation de Conakry- express  deviendra  beaucoup plus lamentable qu’elle ne l’était auparavent. L’Etat ne fera rien pour la relance des activités de ce train. Je doute que la société nationale des chemins de fer puisse mener des bonnes actions pour une gestion satisfaisante    de Conakry-express».

Bintou Keita est étudiante «la réquisition de Conakry-express par l’Etat guinéen ne me convient pas tellement. Parce que toutes les sociétés de transports qui ont été gérées par les services publics n’ont vraiment pas eu une longue vie. Elle existe  juste pour quelques temps et elles disparaissent complètement. Si nous prenons le cas de la Sotragui elle est en voie de disparition. Il se peut que Conakry-express subisse le même sort».

Lamarana Diallo

+224 623 27 55 45

flamarana94@gmail.com

 

 

 

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here