Siaka Barry, ancien ministre et leader du mouvement génération débout
Siaka Barry, ancien ministre et leader du mouvement génération débout

Ce jeudi 17 mai, le premier ministre Mamady Youla a présenté la démission de son gouvernement. Une nouvelle équipe doit être nommé très prochainement a-t-on appris. Mercredi 16 mai, c’est-à-dire à la veille de la démission du gouvernement, Aminata.com s’est entretenu avec Siaka Barry sur sa participation ou non à une nouvelle équipe d’Alpha Condé.

L’ancien ministre de la culture et des sports a révélé avoir reçu des individus qui parlent au nom du Chef de l’Etat.  Ces derniers lui ont consulté. M. Barry affirme être disposé à servir le pays sous qui que ça soit. Tout même, il soulève certaines questions pour redevenir ministre. Lisez et écoutez l’extrait de l’entretien.

Aminata.com : avez-vous été consulté pour devenir ministre d’Alpha Condé

Siaka Barry : non, pas directement. Même pour la première je n’avais pas été consulté.

L’avez-vous été indirectement ?

Cela n’a pas d’importance pour moi. Vous savez en Guinée, …

Monsieur Barry est-ce que vous avez été consulté ?

Je n’ai jamais été consulté. C’est vrai que je suis consulté tous les jours par des personnes même par des personnalités pour connaitre peut-être mon point de vue.

La composition de ce gouvernement est-ce que on vous a consulté pour appartenir ?

Je vous dis non

Est-ce qu’on vous a consulté indirectement comme c’est fut le cas avant lors de votre nomination au ministère de la culture ?

Vous savez pourquoi je dis non …

Monsieur Barry vous n’avez pas été consulté indirectement ?

Je n’ai pas été consulté.

Indirectement ?

Indirectement je reçois des gens qui parlent au nom du président de la République. Mais quel crédit voulez-vous que j’accorde à ça.

Peut-être que c’est les mêmes personnes qui vous avaient consulté au début

Non ! Ce ne sont pas les mêmes personnes

Mais quand même c’est les mêmes prémisses

Non écoutez je n’ai pas de prémisses. Je vais vous mettre à l’aise, je ne suis pas préoccupé. Pour moi dans la formation d’un gouvernement il n’y a pas de consultations indirectes. Je vais vous le dire très clairement, la constitution d’un gouvernement relève d’un pouvoir discrétionnaire du Président de la République. C’est lui qui pose l’acte.

Vous avez dit tout à l’heure qu’il y a eu des gens qui vous ont contacté

Tous les jours, je suis consulté. Je n’appelle pas cela consultation, j’appelle ça de sondage. Tous les jours je suis sondé par des gens pour savoir si je suis disposé à rentrer dans un gouvernement

Etes-vous disposé à entrer dans un gouvernement d’Alpha Condé ?

Cette question peut vous paraitre simple mais pour moi elle n’est pas aussi simple. Je peux la reformuler autrement. Rentrez dans un gouvernement selon moi pour servir la nation et non se servir ? Je pense qu’il n’y a pas de prédisposition. La disposition qu’on a à rentrer dans un gouvernement dépend de ce qu’on propose et de la manière avec laquelle on propose

Etes-vous prêt à devenir ministre d’un nouveau gouvernement d’Alpha Condé ?

Rire. Ministre d’un gouvernement d’Alpha Condé. Encore une fois je ne refuserais pas de servir ma nation sous qui que c’est soit. Mais pour se faire j’ai besoin de savoir où on veut que je serve la nation ? Comment on veut que je serve la nation ? Avec qui on veut que je serve la nation ?

Peut-être que vous avez échangé avec ceux qui vous ont consulté indirectement

Et j’ai dit la même chose à ceux-là.  J’ai dit que je veux savoir où on veut que je serve ? Comment on veut que je serve la nation ? Avec qui on veut que je serve ? C’est en fonction de tout ça si je pense que je suis outillé pour venir servir et ça peut être profitable à la nation, évidement je suis un patriote je le ferai. Dans un cas contraire je n’hésiterai pas. Je ne suis pas là à la recherche de strapontins comme ces prébendiers qui entourent le Président. J’étais au niveau international lors qu’on me nommait. J’ai décidé personnellement d’abandonner tout et continuer mon combat révolutionnaire. Je l’ai décidé librement. Je me sens très bien dans ce combat révolutionnaire. Je ne suis pas demandeur. Seulement si on me le demande je dois savoir qu’est-ce qu’on me propose ? Où on me le propose ? Comment on me le propose ? Et avec qui on me le propose ?

A suivre.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

 

 

PARTAGER