A LA UNEPolitique

Ramadan: les prix des produits locaux en hausse dans certains marchés de Conakry

Le Lafidi étant un manger préféré par certains musulmans lors de la rupture, les légumes destinés à la préparation de cette nourriture se vendent très chers dans le marché depuis le début du mois de Ramadan.

Les femmes se plaignent de la hausse excessive des prix des certains légumes comme l’aubergine en ce mois saint.

Pour Mariam Sow, les vendeuses  augmentent les prix des légumes parce qu’elles savent qu’en ce moment, la demande de ces condiments est supérieure à l’offrir.

«Elles profitent de ce mois pour s’enrichir  sur le dos des pauvres citoyens. Le Lafidi c’est pour les nantis et non les gens de faible économie comme moi, parce que les aubergines coûtent extrêmement chers».

Si l’année passée c’était le combo qui se vendait cher, cette fois-ci c’est l’aubergine explique Kadiatou Bah femme de ménage.

«Une aubergine de couleur violette qui se vendait à 1500 avant le mois de ramadan se vend aujourd’hui à 5000 gnf. C’est très difficile de s’offrir un plat de Lafidi pendant ce mois surtout quand on n’a une grande famille comme moi. Seulement pour la rupture d’aujourd’hui j’ai acheté mes aubergines à 40 000 gnf et ça ne sera pas suffisant», a déploré Mme bah.

A LIRE =>  Guinée : Voici la liste des anciens présidents d’institutions et anciens ministres qui sont dans les mains des Forces Spéciales au Palais du Peuple !!! 

Si les acheteuses se plaignent de la cherté des prix des aubergines, les vendeuses quant à elles soutiennent que la cherté de prix de ce condiment vienne des grossistes.

«Nous achetons un sac d’aubergine ce couleur violette à 350 000 gnf et un sac de couleur blanche à 400 000. Donc si on achète à un tel prix en plus des frais de transport nous serons obligés de vendre cher pour récupérer notre argent», s’est défendue Bintou Sylla vendeuse au marché de Koloma.

Lamarana Diallo

Tel: (+224) 623 27 55 45

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks