Radiation des enseignants : quand Aboubacar Soumah du SLECG rassure

Top de nos lecteurs

Labé : l’heure de la révolte pour les jeunes du RPG

Les jeunes de la fédération locale du RPG sont remontés contre leur formation politique, ils estiment que  les retombées qui parviennent u parti sont...

Covid-19 : des nouvelles dispositions importantes annoncées par l’ANSS

Dans le cadre d’améliorer les tests de dépistage de la pandémie Covid-19, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a annoncé quatre nouvelles dispositions importantes....

Les femmes guinéennes bloquées à Dakar menacent d’entamer une grève de la faim !  

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Kindia: un mécanicien meurt de noyade à Damakania

La mort par noyade est fréquente en Guinée surtout en cette période de pluie. Le dernier cas en date s'est produit ce mercredi 27...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

« La menace de radiation de certains enseignants ne sera pas exécuté », a rassuré le secrétaire général du Syndical Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Selon Aboubacar Soumah, aucun enseignant ne sera radié. « La grève est constitutionnelle. On ne peut radier un travailleur parce qu’il a observé la grève »’’, a-t-il déclaré.

A LIRE =>  Gestion du coronavirus : Aliou Bah du Model dixit : « la Guinée ne consacre que 3,7% du Budget National au secteur de la santé… »

Il a poursuivi son intervention en faisant croire que cette histoire de radiation est une manière de les intimider. Pour lui, cela ne se fera pas.

« On parle de radiation pour nous intimider. Même s’ils remontent les noms des grévistes, il n’y aura rien. Le jour où on va signer le protocole d’accord, nos salaires qui ont été gelés seront payés », a rassuré le secrétaire général du SLECG.

Plus loin, il a fait comprendre que c’est au niveau des entreprises privées qu’on peut bloquer le salaire d’un employé qui n’a pas travaillé.

« Nous, quand on fait la grève, on ne doit pas suspendre le maigre salaire qu’on nous paye. Si on le fait, c’est un abus de pouvoir. Donc, ça n’a aucun sens de bloquer nos salaire », a souligné Aboubacar Soumah.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

A LIRE =>  United Bank For Africa (UBA) a annoncé aujourd'hui qu'elle contribuerait à hauteur de 14 millions de dollars dans la riposte contre le COVID-19 en Afrique.
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé : l’heure de la révolte pour les jeunes du RPG

Les jeunes de la fédération locale du RPG sont remontés contre leur formation politique, ils estiment que  les retombées qui parviennent u parti sont...

Covid-19 : des nouvelles dispositions importantes annoncées par l’ANSS

Dans le cadre d’améliorer les tests de dépistage de la pandémie Covid-19, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a annoncé quatre nouvelles dispositions importantes....

Les femmes guinéennes bloquées à Dakar menacent d’entamer une grève de la faim !  

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Kindia: un mécanicien meurt de noyade à Damakania

La mort par noyade est fréquente en Guinée surtout en cette période de pluie. Le dernier cas en date s'est produit ce mercredi 27...

La Mairesse de Kaloum à propos des UBA Africa Conversations

La célébration de la Journée de l’Afrique, qui s’est tenue  25 mai 2020, a été marquée par la 2e édition des UBA Africa Conversations...
0 Shares
x