S’il s’oppose à la vente d’un domaine appartenant au feu le général Lansana Conté par un des fils de celui-ci, dit-il, c’est parce qu’il a été mandaté par la famille pour préserver l’héritage du défunt président. Aboubacar Soumah accuse Cellou Dalein Diallo et Mamadou Sylla patronat d’entretenir la confusion sur la nomination du ‘‘Kountigui’’ de la Basse Guinée. le député estime que la question d’un 3e mandat pour Alpha Condé n’est pas est une intoxication des certains politiques en perte de repère.   Interview !

 

Qu’est ce qui est à la base de cette affaire domaniale qui vous oppose aux fils du feu le général Lansana Conté?

D’abord, il n’y a pas un conflit domanial entre moi et les fils du général Lansana Conté. C’est la famille qui a pris sa responsabilité en me désignant coordinateur des activités du feu le général Lansana Conté. Elle a décidé que l’image et l’honneur du défunt ne soient pas ternis ou trainé dans la boue. Pratiquement, il n’y a pas de conflit entre les fils du général Conté et moi, loin s’en faut. Mais, le conflit existerait entre la famille et tous ceux qui veulent dilapider les biens de Lansana Conté appartenant exclusivement à ses héritiers. Si d’autres personnes viennent s’accaparer de ses enfants qui n’ont même pas l’âge de 28 ans parce que Mohamed Conté dont vous faites allusion n’en a ça encore. Vous comprenez que c’est pour dilapider les biens de la famille Conté. Ça, nous ne l’accepterons pas.  Il faut que ça soit clair, l’héritage de Lansana Conté appartient à ses enfants et à ses épouses. Mais nous de la famille directe ou collatérale de Lansana Conté, nous avons le devoir absolu de protéger ses enfants, ses épouses et son héritage.

Un de fils de Lansana Conté en l’occurrence Mohamed Conté vous accuse de s’immiscer dans les affaires internes de son père tandis que selon lui vous n’êtes en aucun moment lié au feu président. Qu’en dites?

Il a raison contrairement aux allégations mensongères de son avocat Me Tall. Mais, il n’a qu’à aller à Bouramaya. Celui qui ne s’est pas approché du pouvoir pour chercher un poste ministériel pendant que son père était président de la République ce pendant que celui est décédé il va le faire ? Il va chercher quoi? J’ai été et je suis par la grâce de Dieu le plus grand intellectuel de cette famille. Qui m’a vu nommer? Qui m’a vu rouler entre les couloirs de la présidence?  Qui m’a vu faire la mafia comme le font certains? Je ne crois pas l’avoir fait.  C’est la famille qui m’a appelé pour se rejoindre à elle et pour défendre l’honneur et l’image du général Lansana Conté. Et nous irons jusqu’au bout. Ce ne sont pas ces propos mensongers et d’intimidations qui nous feront céder. S’il sait réellement que je ne suis pas membre de la famille Lansana Conté, mais qu’il porte plainte contre moi. Me Tall a dit que je suis un arnaqueur, un escroc et que je suis là juste pour un but politique et mercantile, mais alors qu’est ce qu’il attend pour porter plainte. Dans ce cas, la justice va vérifier mes liens avec Conté. Est-ce que j’agis en tant qu’Aboubacar Soumah? Ou bien au nom d’une famille? Nous ne laisserons personne, même une épouse à plus forte raison un intrus ternir l’image de Lansana Conté.

Comment comptez empêcher la vente de ce domaine?

Nous allons engager des actions judiciaires.  Nous sommes sur l’endroit comme ça et il parait que c’est vendu. Mais, on a saisi les deux immeubles. Un avocat peut-il venir vider nuitamment tous le contenu de ces bâtiments-là? Est-ce qu’il en a le droit? Même si c’était vendu de façon légale c’est en pleine journée qu’on peut le faire et en présence d’un huissier de justice. Je crois qu’ils sont paniqués, mais nous les répondrons au moment venu.

Il y a un autre problème c’est celui de la crise de leadership à la coordination de la Basse Guinée. Un autre Kountigui est venu défier Elhadj Sékhouna Soumah de Tanéné. Comment expliquez-vous cela?

Elhadj Mamoudou Soumah s’est autoproclamé ‘‘Kountigui’’ alors que Elhadj Sékhouna Soumah a été désigné  par l’ensemble des filles et fils de la Guinée. je le dit parce que lorsqu’il était question d’introniser Elhadj Sékhouna Soumah comme ‘’Kountigui’’ de la Basse Guinée c’est Elhadj Cellou Dalein Diallo qui avait fabriqué son fauteuil et sa canne à Télimélé dans les années 91-92. Il a été installé dans la grande mosquée de Tanéné. Il a été, pendant 41 jours, nourrit, logé et habillé par l’ensemble de la communauté de la Basse Côte et des personnes ressources dont notamment Elhadj Cellou Dalein Diallo. En ce moment là, Alpha Condé et ses proches ne voulaient pas d’Elhadj Sékhouna. A l’époque, ils avaient installé un Kountigui à Kindia, à Boffa et à Conakry, mais cela n’avait pas fonctionné. Notre Kountigui est resté et demeuré Elhadj Sékhouna Soumah. Par le simple fait que le président Alpha Condé est allé rendre visite à Sékhouna Soumah, ceux qui se réclament de l’opposition radicale ont dit qu’il ne doit pas recevoir le chef de l’Etat et qu’il faut trouver un autre Kountigui. Elhadj Mamoudou Soumah qu’on vient d’installer c’est le Kountigui de l’alliance électorale UDG-UFDG d’Elhadj Mamadou Sylla et de Cellou Dalein. Est-ce que c’est l’UFDG qui doit choisir le Kountigui de la Basse Guinée? C’est Mamadou Sylla Patronat, un djakanké qu’on a reçu qui doit choisir notre Kountigui? Quoi qu’il en soit, quelque soit le temps qu’ils ont passé ici, ils ne sont pas autochtones de la Basse Guinée. Les fils de la Basse Guinée ne se mêlent pas du choix du Kountigui du Fouta, ni de la Haute Guinée, moins la Guinée Forestière.

Que comptez-vous faire pour mettre fin à ce bicéphalisme?

Ça dépend du temps. Je pense que pour nous ça fonctionne bien puisqu’Elhadj Sékhouna Soumah est représenté dans toutes les préfectures et sous-préfectures de la Basse Guinée. Celui (Elhadj Mamoudou Soumah, ndlr) qu’il vient d’installer récemment dans la cour d’Elhadj Mamadou Sylla, je ne sais pas comment il va fonctionner. Dieu même ne fait pas l’unanimité. Donc, on ne tient pas absolument à ce qu’il y ait unanimité. Aujourd’hui, on dit qu’il y a unité au sein de la coordination Haali Poular, mais ce n’est pas le cas tout comme celle de la Haute Guinée. C’est juste une question d’apparence. Lorsqu’ils ont le même intérêt à défendre, ils se réunissent. Sinon, on le sait, beaucoup d’entre eux ne sont pas d’accord. La Basse Guinée en tant que capitale politique et économique de la Guinée est cosmopolite. On ne peut pas gérer la Basse Guinée comme on pourrait gérer le Fouta, la Haute Guinée et la Guinée Forestière. Donc, la gestion particulière de la cette région constitue la gestion entière de la Guinée. Confondre la Basse Guinée des autres régions c’est faire erreur d’appréciation.

Comment expliquez que c’est seulement en Basse Guinée que les politiques se mêlent dans la désignation de Kountigui?

C’est parce que nous sommes importants. Moi, je ne chercherai jamais un terrain à Labé, à Kankan ou à Nzérékoré, mais ceux qui sont de ces régions ont besoin d’avoir chez moi en Basse Côte.

Comment sont vos rapports avec Cellou Dalein Diallo puisque à un moment donné, vous vous êtes senti menacé par UFDG votre ancien parti politique?

Il y a rien de mauvais entre nous. J’ai crée le PGDE mon parti politique que je suis en train d’animer. Nous avançons doucement mais surement sur le terrain.  Nous, on ne met de hautparleurs sur les véhicules pour aller faire des bêtises. Je sais qu’il y a des gens de l’UFDG qui sont extrémistes qui menacent. Dans tous les cas, mes choix politique ont toujours été basés sur mes convictions politiques. Je suis venu à l’UFDG qu’en 2012.  Si j’ai compris que l’idéologie politique à cause de laquelle j’ai rejoint ce parti n’y est pas, j’ai le droit de quitter et d’en créer ou rejoindre un autre. si cela fait mal jusqu’à ce que l’UFDG laisse son adversaire principal pour s’attaquer à Boubacar Soumah c’est leur problème.

Quel est votre avis sur la polémique autour d’un éventuel 3e mandat d’Alpha Condé?

Honnêtement, je n’ai aucune position parce qu’on aime créer des problèmes en Guinée là où ça n’existent pas. La Constitution est claire, la limitation à deux mandats  ne peut être modifiée.  Je crois que ce sont ceux qui sont en perte de repères qui veulent amuser la galerie. Alpha Condé ne l’a jamais dit.   Mieux vaut s’occuper de la préparation du terrain politique que des questions inutiles.

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

dialloabdoul110@gmail.com

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here