Aboubacar Soumah du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG)
Aboubacar Soumah du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG)

Au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel du samedi 21 juillet dernier, Sanoussy Bantama Sow ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique et membre du bureau politique national de ce parti au pouvoir avait envoyé des  piques au célèbre syndicaliste Aboubacar Soumah secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG).

Ce proche d’Alpha Condé a dit que le patron du SLECG a une bonne mine depuis la fin de la grève qu’il avait déclenchée en début d’années. « Ceux qui ont connu Soumah avant la grève connaissaient sa corpulence. Aujourd’hui, quand tu le vois, il brille. Il a une bonne mine », avait-il affirmé.

Dans une conférence qu’il a animée au siège du SLECG ce mardi 24 juillet 2018, Aboubacar Soumah a réagi à cette attaque de  Bantama Sow.

« Il ne m’a jamais connu par le passé. On ne s’est jamais croisés. Il ne sait pas si je suis de teint clair ou noir, si j’étais mince ou gros. J’étais plus gros avant. Je ne vis pas du fruit de labeur des autres comme les membres du gouvernement qui volent  dans les caisses de l’État.
Et si j’ai changé comme il le prétend, c’est grâce aux enseignants qui ont tous cotisé 20 000 GNF au minimum pour nous envoyer ici. Regardez notre siège. Nous l’avons peint, carrelé la grande salle, équipé notre bureau. Je n’ai envoyé aucun franc chez moi. On a organisé une cérémonie de sacrifice à notre siège où on a immolé plus de 5 bœufs. Je suis fier d’avoir un véhicule 4×4. Mais ce n’est pas maintenant que j’ai commencé à rouler dans un véhicule. S’il me connaissait, il n’allait pas me poser cette question », réplique le célèbre syndicaliste.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 304 942

PARTAGER