A LA UNEPolitique

Ousmane Gaoual répond à Abdoulaye Bah de l’UFDG: « c’est l’expression d’une jalousie mal placée qui n’a aucun sens»

L’ancien Maire de Kindia n’a pas fait cadeau à Ousmane Gaoual Diallo, ancien chargé de communication de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, actuellement ministre de l’Urbanisme et d’Habitat. Contre toutes attentes, M. Abdoulaye Bah veut qu’il soit exclu du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo, puisque l’homme appartient déjà au Gouvernement de la transition. Pour le concerné qui a répondu aux questions de nos confrères Espace FM dans l’émission de ce lundi, 23 mai 2022, cette sortie de M. Bah est erronée de ce que est la réalité gouvernementale.

« Si tu dis que tu es musulman, reste musulman. Et lorsque tu dis que tu es chrétien, tu doit également rester chrétien. Dans la vie, il faut choisir et assumer les choix. Moi je ne ferais pas ce qu’il a fait. Comment peut-il dire qu’il appartient à la fois à un Gouvernement et à un parti politique »? S’était interrogé l’ancien Maire Abdoulaye Bah, au micro d’un correspondant d’Africaguinee.com.

Sur cette sortie de l’homme, Ousmane Gaoual Diallo pense qu’il ne faut pas accorder de l’importance à ces genres d’affirmations. Pour lui, ce ne sont pas de telles déclarations qui construisent et fondent les textes du partis.

« Moi je ne suis pas venu dans le parti pour représenter l’UFDG, comme le président lui-même l’a dit. Qu’il sache que lorsqu’on a la conception que d’aller au Gouvernement c’est pour manger, cela n’honore pas et c’est assez erronée de ce qui est la réalité gouvernementale. Pour le reste, c’est l’expression d’une jalousie mal placée qui n’a aucun sens. J’ai été à l’UFDG avant tous ceux-là qui parlent aujourd’hui. Le jour que je vais décider de quitter, je ne prendrai personne comme porte parole. J’adresserai plutôt ma correspondance à qui de droit», a lâché Ousmane Gaoual Diallo.

A LIRE =>  N'zérékoré: un candidat fraudé au Baccalauréat unique session 2022 jugé et condamné à 3 mois de prison avec sursis 

Pour le porte parole du Gouvernement de la transition, un homme averti qui a toutes les facultés ne peut pas sortir dire que lui ne peut pas être aux affaires étatiques et ne plus être considéré comme membre d’un parti politique.

« Abdoulaye Bah lui-même doit d’abord se questionner sur sa légitimité au sein de l’UFDG. Moi je continue à assumer pleinement les responsabilités de ministre et puis le moment venu, ceux qui veulent croiser le fer pour la compétition politique à l’intérieur le feront après. Ce qui est clair aujourd’hui, c’est que les uns et les autres doivent sortir comme si quand on porte la responsabilité pour dire que oui Ousmane Gaoual a cassé la maison de Cellou Dalein Diallo», a-t-il indiqué avant de clôturer que Abdoulaye Bah n’a cas continuer à parler pour dire quoi que ce soit, mais qu’il sache qu’il ne fait pas l’unanimité au sein du parti.

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »