A LA UNEPolitique

N’zérékoré: le gouverneur reste l’obstacle à la liberté de la presse

Dans le cadre de la tenue de la réunion préparatoire de la campagne de récupération des domaines de l’État ce lundi 25/04/2022 au gouvernorat, le gouverneur de la région forestière le général à la retraite Mohamed Lamine Keita a refoulé les médias privés de la salle pour n’admettre que les journalistes de la RTG et ceux de la radio rurale. Suite à ce désarroi, le bureau régional du syndicat des professionnels de la presse de Guinée à fait une déclaration pour condamner fermement cette attitude non démocratique. Une déclaration d’ailleurs qu’on vous invite à lire:

Déclaration du bureau régional SPPG-GF

Nous, membres du bureau régional Guinée forestière du syndicat des professionnels de la presse de Guinée, avons été surpris de l’acte du gouverneur de N’zérékoré à l’encontre des journalistes des medias privés qu’il a empêchés de couvrir la réunion préparatoire de la campagne de récupération des domaines de l’Etat tenue le lundi 25 avril 2022, dans la salle de conférence du gouvernorat où il a pourtant admis les journalistes de la radio rurale.

Profondément attachés au droit non négociable à l’information publique, le bureau régional du SPPG condamne avec la dernière énergie, l’attitude liberticide du gouverneur le général à la retraite Mohamed Lamine Keita qui a malheureusement choisi le prélude à la journée internationale de la liberté de la presse pour poser un acte aussi discriminatoire contre les médias privés.

A LIRE =>  Baccalauréat unique: Fin des épreuves, la réaction des quelques élèves à N'zérékoré

Pour exprimer notre désapprobation vis-à-vis de cette attitude anti démocratique, nous suspendons la couverture médiatique de toutes activités initiées par le gouverneur de N’zérékoré jusqu’à nouvel ordre.
À cet effet, le bureau régional SPPG invite tous les responsables des Medias privés, les correspondants des sites d’information et radios, les journalistes-reporters de la région administrative de N’Zérékoré au respect strict de cette décision. Si rien n’est fait pour corriger cette faute, nous nous réservons le droit de recommander au bureau exécutif national basé à Conakry, d’inviter toutes les antennes régionales du pays à des actions de protestation le 3 mai prochain(journée internationale de la liberté de la presse) pour que plus jamais l’exclusion des médias privés en provinces.
-Vive le SPPG;
-Vive la Presse indépendante;
-Vive la Liberté de la Presse.

N’Zérékoré, le 26 avril 2022
Pour le bureau du SPPG/GF,
La Secrétaire régionale
Makan Soumaoro

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »