A la tête d’une forte  délégation, le ministre des travaux publics, Moustapha Naite a visité les principaux chantiers en cours dans la République de Guinée. Pour l’étape de la région de Labé, le ministre a d’abord fait le tour des chantiers avant d’en dresser l’état des lieux.

<<…Le chef de l’État a lancé les travaux au mois de décembre.Ces différentes entreprises qui évoluent sur le terrain, celles qui sont au Fouta ont évolué plus rapidement que les autres mais les autres mais l’ objectif aussi de notre sortie, c’est juste mettre le doigt où ça n’a pas marché très bien et faire en sorte que ces entreprises aussi évoluent à la même cadence que celles qui sont au Fouta.

Nous sommes satisfaits globalement en tout cas ce n’est pas une question politique…

A Labé, le dégagement est déjà fini sur les 15 km, ils sont sur les couches de fondation et de base, ça aussi ça évolue.

Aujourd’hui,nous sommes sur le pont de Bagou qui mène à Mali Yembering, vous savez ce pont s’est effondré en saison des pluies dernières et si on ne prenait pas de dispositions, Mali serait coupé de Labé…>>

Des dispositions dont parle le ministre il y a l’aménagement d’une déviation pour maintenir le contact entre Mali et Labé, et la mobilisation des moyens pour travailler à la reconstruction du pont, d’ici au mois d’août.

Du côté de Pita, deux à trois km ont déjà été posés, suffisant pour déclencher l’impatience des citoyens de Labé .

Ousmane K. Tounkara