Kindia: des enseignants grévistes condamnés par la justice

Top de nos lecteurs

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Les ennuis judiciaires se poursuivent pour les enseignants grévistes en Guinée. Après Labé et Conakry, quatre enseignants arrêtés au cours d’un sit-in ont été jugés et condamnés par le tribunal de première instance (TPI) de Kindia ce mercredi 28 novembre 2018.

A LIRE =>  Violences électorales en Guinée: au moins 8 opposants tués par balles à Conakry

Au terme des débats, Mohamed Lamine  Mouctar Diallo, Ibrahima Sory Mara, Abdoul Karim Sylla et Sadialiou Bah poursuivis pour attroupement sur la voie publique ont été condamnés chacun à six mois de juin avec sursis.

À Labe, ce sont 16 enseignants qui ont été condamnés pour les mêmes faits à six mois de prison avec sursis et une amende de 500 mille francs guinéens par le TPI de la localité. Au tribunal de Kaloum (Conakry), six hommes de la craie ont été jugés et condamnés à six mois de prison avec sursis.

Malgré ces multiples condamnations, les enseignants qui dénoncent le gel de leurs salaires pour fait de grève promettent de poursuivre les manifestations jusqu’à obtenir satisfaction.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 94

 

A LIRE =>  Le RPG-arc-ciel qualifie Yéro Baldé de traitre
- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...

“…ils ont fait ces mesures pour sortir des milliards qui vont être partagés entre quelques personnes”, réagit Chérif Abdallah

Les mesures de riposte économique à la crise sanitaire Coronavirus (COVID-19) présentées par le gouvernement guinéen continuent de susciter des réactions. Le dernier cas...
0 Shares
x