Le collectif des commerçants  victimes de 2013 ont, à travers une déclaration faite ce lundi 24 juillet 2017 à la maison commune des journalistes, réaffirmé le maintien  de la marche prévue le 03 août prochain.

Le porte-parole du collectif des victimes explique que l’Etat reconnait le bien fondé de leur indemnisation. Le ministère de l’administration du territoire a dans une lettre adressée aux administrateurs du marché de Madina, Ratoma et de Matoto.  « Qu’une mission de la commission d’indemnisation du comité de suivi en collaboration avec le ministère devrait se rendre dans nos locaux à partir du mercredi 07 décembre 2016. Cette mission avait pour objectif  de faire la collecte des informations relatives à l’évaluation des conséquences issues des manifestations politiques qui se sont déroulées lors des élections législatives  de 2013».

Poursuivant il soutient que seule la liste des victimes établit par le GOHA à travers les huissiers de justice assermentés peut servir avec objectivité les références de bases. «Sinon comment pourrait-on en toute sérénité après quatre ans recenser toutes les victimes de 2013 à 2016 et en 2017 après la disparition de toutes les traces servant de repère sur  telle une base objective. Nous affirmons solennellement que nous victimes nous reconnaissons à travers la liste établit par le GOHA».

Face à la menace contre le GOHA et son président le collectif des commerçants victimes réitèrent : «nous sommes, et nous resterons membres de cette organisation. Et nous la soutenons fermement parce que le GOHA est la seule organisation qui nous a soutenu et continu de nous soutenir sans relace».

Le collectif des commerçants réaffirme que la marche prévue le 3 août prochain reste maintenue. «Si nous ne sommes pas rétablis dans nos droits. Nous demandons le soutien et la participation active des tous les commerçants».

Les manifestations politiques des élections législatives  ont causé des dégâts matériels énormes chez les commerçants. En 2013, au total 404 victimes  ont perdu le montant de 144 milliards de franc guinéenne.

Lamarana Diallo pour Aminata.com

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here