A LA UNEPolitique

Marche de la colère: des manifestants dispersés par des forces de l’ordre

Comme on s’attendait, la marche pacifique projetée par les forces sociales risque de tourner à une autre allure. Pendant que la société civile se mobilisait pour commencer la manifestation ce lundi 23 juillet contre l’augmentation du prix du carburant, les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants à travers de gaz lacrymogènes avant de les pourchasser dans les quartiers.

Le gouvernorat de la ville de Conakry a sorti un communiqué à la veille interdisant la ténue de cette marche.

Une décision que les forces sociales ne compte pas obeillir, car pour elle, c’est une violation de la constitution. Leur grève est déjà permise par les responsables des différentes communes de Conakry.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: (+224) 656-77-52-34

A LIRE =>  Labé_ Le cri  de cœur des femmes soumises à la pénurie d’eau courante
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »