Des militaires guinéens devant le Palais présidentiel Sékhoutoureyah
Des militaires guinéens devant le Palais présidentiel Sékhoutoureyah

La grève générale et illimitée déclenchée ce lundi 23 juillet 2018 par la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) et l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a pris une autre tournure ce matin.

Selon le syndicaliste Sidy Diallo, depuis l’aube la bourse du travail est encerclée par des éléments des forces de l’ordre.

Des syndicalistes qui avaient débuté la marche à Kaloum ont été violentés et dispersés au niveau du marché Niger.

Aux dires du syndicaliste, ses pairs se réunissent en se moment même pour prendre de nouvelles décisions.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER