Une marée humaine lors de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Une marée humaine lors de la manifestation du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Marche contre le 3e mandat en Guinée : véritable démonstration de force du FNDC à Conakry

Environ un million de militants du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) étaient dans les rues de Conakry ce jeudi 24 octobre 2019 pour manifester leur opposition au changement constitutionnel en Guinée.

De rond point de la Tannerie à l’esplanade du stade du 28 septembre en passant par Gbessia rond point, Concasseur, Hamdallaye, Belle-vue, la mobilisation était totale. La marrée humaine aux couleurs rouges du FNDC scandait durant le trajet : « Non au troisième mandat en Guinée », « Pas de nouvelle constitution », « Vive la démocratie », « libérez nos camarades emprisonnés », « Justice pour ceux qui ont été assassinés », « Alpha Condé dictateur », « Amoulanfé, Gassama », 2020 un autre » etc.

Après plus de 5 heures de marche sans heurts, les leaders sont arrivés à l’esplanade avec une foule immense.

Dans leurs différents discours, Dr Ousmane Kaba du parti PADES, Faya Lansana Milimono du Bloc Libéral, Me Abdoul Kabelé Camara ancien ministre et leader politique, Chérif Mohamed Abdallah président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), Sidya Touré de l’UFR, Cellou Dalein Diallo leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) et Finiké Menguè coordinateur par intérim du FNDC ont exigé la libération de leurs camarades de lutte emprisonnés et Justice pour ceux qui ont été tués.

« Aujourd’hui, c’était la marche funèbre du troisième mandat. On voulait l’enterrer ici à la terrasse de Dixinn mais on attend le retour de son père. Si un enfant meurt, on attend son père pour l’enterrement. Nous sommes respectueux de nos traditions. Nous vous remercions pour cette grandiose mobilisation sans incidents. Le combat continue« , ajoutera Cellou Dalein Diallo.

Plusieurs autre leaders politiques membres du FNDC comme El Hadj Dembo Sylla de l’UDG, Rafiou Diallo, Misbaou Sow Diabaty Doré, Étienne Soropogui, plusieurs avocats du barreau de Guinée, les organisations de droits humains, des artistes, …. étaient présents.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »