L’Alliance Politique Sabou ne compte pas rester les bras croisés sur la manifestation des jeunes de Beyla le 18 octobre dernier. Elle a animé un point de presse ce vendredi 27 octobre 2017, au siège du RRD pour dénoncer l’irresponsabilité du pouvoir en place.

Depuis un moment en Guinée, les citoyens de certaines régions sont en ébullition à cause des revendications sociales, légitimes de leur droit. Ces mouvements sociaux ont pour but, la sollicitation de l’amélioration de leur condition de vie.

Ce qui est regrettable pour la Guinée forestière, c’est le refus du pouvoir central de Conakry de prêter une attention soutenue et reconnaissante aux multiples problèmes qui assaillent les citoyens.  Notamment, le manque cruel des infrastructures socio-économiques de base malgré les promesses fallacieuses de campagne à la population en 2015, tenues par les autorités du pays, à travers des ressortissants de la région pour la réélection d’Alpa Condé au pouvoir, selon l’Alliance Sabou.

Malheureusement, ces promesses n’ont pas été honorées en Guinée forestière. Cette situation catastrophique qui sévit et perdure dans la région a provoqué des remouds  sociaux à Kérouané, Beyla qui ont fait en éveil de conscience en réclamant leur droit de façon pacifique.

« L’autorités administrative locale de Beyla sous la commande du pouvoir central de Conakry a manqué l’occasion de gérer avec  responsabilité et tolérance la noble revendication citoyenne. Elle a au contraire engagé une répression inhumaine et barbare contre les paisibles populations et leurs biens », a déclaré le rapporteur Fodé Maka Kourouma.

L’Alliance Sabou, a rappelé que cette réaction brutale des forces de l’ordre a conduit à la calcination de 25 cases et leurs contenus, des familles molestées, des domiciles vandalisés, les jeunes manifestants séquestrés et emprisonnés à Nzérékoré sous les instructions du préfet de Beyla.

C’est pourquoi, poursuit-il, le mouvement politique, tien à informer l’opinion nationale et internationale que depuis le début de ces crises, au lieu que l’Etat fasse face aux revendications légitimes  de la population en posant des actes concrets, il se livre à une corruption de mentalités, une division à outrage dans l’unique but de monter certains fils de la même localité contre leurs frères.

Ce pendant, cette pratique révolue n’a jamais servi de solution durable aux problèmes posés mais plutôt, entretient des conflits internes.

« Notre Alliance avec pour bastillonne, la Guinée Forestière, soutient légitimement toute revendication d’ordre social, condamne et s’insurgera contre toute violence de toute nature et de quelque provenance que se soit », a prévenu M. Kourouma.

Par ailleurs, les leaders politiques de l’Alliance, interpellent le pouvoir sans delai à honorer ses engagements vis-à-vis des citoyens et à cela, s’ajoute le dédommagement des personnes victimes des pertes en bien matériel et des dégâts corporels.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : +224-620-10-70-71

 

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here