Rate this post

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) dément une quelconque crise en son sein tendant à la destitution de son président.

Une rumeur persistante sur une éventuelle destitution du président de la CENI Bakary Fofana a fait le tour de la capitale Conakry.  Cela a suscité de l’intérêt aux médias qui se sont rués au siège de l’institution électorale pour couvrir une plénière qui serait organisée à cet effet. Ayant constaté la présence massive des journalistes, un agent de la sécurité lance: «Nous ne sommes pas informés qu’il y a une plénière aujourd’hui».

Un confrère joint au téléphone un responsable de la CENI qui lui fait comprendre que le quorum n’est pas atteint pour débuter leur réunion. C’est ainsi, un peu plus d’une heure après, les médias sont conduits dans la salle de conférence pour une restitution. Surprise! Le chef de cabinet de la Ceni annonce aux médias qu’il n’y a pas de plénière. «Pour ne pas vous retenir longtemps, je suis venu vous annoncer que nous ne tenons pas des plénières les mercredis. La CENI n’en a pas convoqué. C’est les médias qui ont écrit qu’il devait y avoir une réunion urgente aujourd’hui», précise-t-il.

A la question de savoir s’il est question de destituer le président, il répond: «il n’en a jamais été question d’une quelconque réunion pour destituer Bakary Fofana».

Selon d’autres sources, les commissaires seraient en colère contre leur président à qui ils reprocheraient un manque de considération à leur égard.

Toutes nos tentatives de rencontrer les responsables du département communication de la CENI pour recouper nos informations ont été vaines.

En attendant une communication officielle de la Ceni, les spéculations vont train.

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

dialloabdoul110@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here