Ce mercredi, 17 janvier 2018 vers 11h 00, plusieurs religieux islamistes habillés tous en boubou blanc etaient dans la rue avec le slogan ” Allahou akbarou” .

Après cette marche accompagnée par des jeunes religieux, ils se sont retrouvés dans la cours la “mosquée Sekou commissaire” sise au quartier Siguiri Koura 2 secteur Centreda, pour prendre une décision contre l’assassinat du saoudien dans un village de Mandiana de retour d’un prêche.

Pour eux, ce crime n’est pas à tolérer, ils ont finalement décidé d’aller en djihad contre Kanté dougou Balandou , quand ils étaient sur le point de départ, le préfet a été alerté.
Ainsi informé de la situation, le préfet de Siguiri El hadj Ibrahima kalil keita en tant que première autorité préfectorale n’a pas accepté cette ce consensus entre les wahabistes.

Il a appelé toutes 4 radios de la place pour une déclaration urgente.

Lisez
‹‹ La presse, je vous ai appelé, parce qu’on m’a alerté toute suite, que les wahabistes se préparent pour aller en guerre contre le village où le saoudien a été abattu. L’assassinat de cet homme a touché toute l’humanité musulmane plus particulièrement toute la Guinée entière. Donc qu’ils laissent les autorités gérer la situation, s’il plaît à Dieu, nous maittrons main sur cet assassin. Qu’ils se maitrisent et laissent les autorités de ces deux prefectures Siguiri – Mandiana. gérer le problème. Que l’âme de notre regretté repose en paix. Je vous remercie.›› fin de citation

Aux dernières nouvelles le dit village est complètement vidé, tout le monde a fui, seuls les militaires en provenance de Mandi et dialakoro sionnent entre les concessions.

Mamadou hawa keita le correspondant régional d’aminata.com

PARTAGER