Rate this post

Binikala, l’une des sous-préfectures de Macenta en région forestière une femme a  été accusé d’avoir causé la mort des bébés jumeaux. L’acte s’est produit dans le district de Sasaguizezou il y a quelques semaines de cela, a appris aminata.com

Selon une source locale bien élucidée, le père de famille Maoro  Boré, étant à Siguiri à la recherche du bien être aurait envoyé de l’herbicide au village en guise d’entretenir ses plantations de cafés. Mais malheur pour lui,  il aurait  trompé sa propre femme pour enceinter sa copine qui a donné naissance aux deux jumeaux. Pourtant  sa femme  Koliboye, avait insisté à son mari de dire la vérité rien que la vérité  s’il vivait avec cette jeune fille, ce dernier a nié ses allégations.

En famille du jeune, la femme légalement épousée kolyboye , regardait en chien de défaillance celle qui  a mis au monde les jumeaux.

« Ainsi quand, la mère des bébés s’est  déplacée pour effectuer sa toilette dans le WC, elle a confié ces nouveaux nés  d’une semaine à la femme légitimement mariée appelée koliboye. C’est dans cette situation qu’elle aurait profité pour donner une cuillerée en liquide d’herbicide à chaque enfant et pire dans le biberon des jumeaux innocents. De retour à la toilette les bébés  pleuraient et ils ont rendus l’âme.», explique un témoin en anonymat

 

S’étonnant de la mort de ses  deux bébés, la  famille de la jeune fille  a voulu contacter un  féticheur pour connaitre l’origine de la mort des enfants  et même temps mettre  fin la à vie du présumé. C’est ainsi que la femme de  Maoro  Boré, nommée Koliboye, a avoué « Je suis l’auteur de la mort des deux bébés jumeaux, par ce que j’avais plusieurs fois demander mon mari s’il sortait  avec sa copine .il m’a toujours  répondu par le non . C’est à mon fort étonnement que, j’ai trouvé sa copine engrossé soit hébergée dans la famille raison pour laquelle, je me suis vengé en donnant la mort aux jumeaux.  Donc, n’allez pas ailleurs ou faire quelques démarches chez les féticheurs pour me maudire, je suis la responsable du crime.»

Les autorités informées de la situation, l’auteure du crime  a été transportée dans la capitale régionale à N’Nzérékoré où  elle croupit en prison avant la date de son jugement.

Zézé Enèma Guilavogui pour aminata.com

Tel +224 622 34 45 42

Zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here