Rate this post

Suite au préavis de grève lancé le 8 mai,  des négociations ont été entamées entre la Fédération syndicale autonome des banques, assurances et micro finances de Guinée (FESABAG) et l’Association professionnelle des banques (APB).

Les discussions se déroulent dans l’enceinte de la Banque centrale. Selon, une source bien imprégnée du dossier, la situation reste tendue.  Pour l’instant, on ne sait pas trop quelle en sera l’issue du conclave. ‘‘Les négociations sont tendues et on ne sait pas comment ça finir’’, nous a confié notre source ce mercredi pendant la pause.

Dans le préavis de grève, la FESABAG fait part de 11 réclamations. Notamment: le relèvement du niveau général des salaires du personnel, la mise en place d’une retraite complémentaire permettant aux retraités de bénéficier d’une pension, la prise en charge des frais d’évacuation sanitaire des employés, de leurs enfants et conjointes. Ainsi que la revalorisation des primes, indemnités et allocations, l’instauration des nouvelles primes, la revalorisation des indemnités de départ à la retraite et l’application correcte et intégrale de la Convention collective signée en 2004.

La non-satisfaction de ces revendications d’’ici lundi22 mai 2017, amènera à déclencher une grève générale illimitée dans le secteur des banques, assurances et micro finances.

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here