orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

L’ex ministre Bailo Teliwel Diallo réagit à la sortie d’Élie Kamano

Après la énième sortie ratée du musicien guinéen Élie Kamano qui n’a pas trouvé mieux que de dire que la Guinée est le rendez vous des mauvais échantillons venus d’ailleurs, les réactions sur la toile s’enchaînent les unes plus caustiques que les autres.

Dans ce débat où Élie est encore une fois le punching ball après ses propos on ne peut plus dénudés de vérités qui lui avait valu le hashtag #parlercommeelie.

Cette fois, c’est l’ancien ministre de l’enseignement supérieur Bailo Teliwel Diallo qui a réagit sur sa page facebook autour de ce qu’il appelle un faux débat autour de la sortie de Élie.

« J’attends toujours qu’on me dise c’est quoi « une ethnie » catégorie créée par le système colonial, entretenue par le systeme néo-colonial, manipulé par le système ethno-politique dans le cadre de la démocratie formelle mise en place pour diviser les masses et permettre la domination politique des puissances financières via leurs relais « nationaux ». Nous avons des nations, des lignages, des communautés linguistiques, des communautés villageoises et territoriales. Ces catégories ont un sens  dans nos traditions et dans nos langues, et peuvent servir dans des politiques publiques démocratiques pour construire des institutions démocratiques. Mais les  « ethnies » servent à diviser pour régner, à provoquer des guerres civiles et des génocides, à mobiliser un lumpenprolétariat désorienté aux fins des pouvoirs d’oppression. Un concept idéologique-piège, qui nous piège, et qui piège ce pauvre Elie ».

A LIRE =>  Suite du procès intenté par le FNDC contre l’Etat guinéen à la Cour de justice de la CEDEAO

A noter que de plus en plus de cadres supérieurs de valeur s’invitent sur certains sujets qui fouettent l’actualité.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com                                                                                                                    

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »