Comme annoncé dans nos précédents papiers, l’Organisation des Nations Unies a effectivement envoyé deux hélicoptères Mi8 depuis le Libéria et la Côte d’Ivoire pour assister la CENI dans l’acheminement des procès verbaux des élections de l’intérieur du pays vers Conakry.

C’est le coordinateur résident du Système des Nations Unies, M. Anthony Oheming Boamah, entouré de ses cadres qui a procédé à la réception de deux appareils qui ont atterri respectivement à 12 h 50 et 17 h TU, a constaté Aminata.com sur pla.

Au micro d’Aminata.com, le patron de l’ONU en Guinée a souligné que cette assistance vise au renforcement de la logistique mise à la disposition de la CENI en vue de faciliter le transport et contribuer à la sécurisation des PV.
Ces deux appareils seront secondés, a-t-on appris par un autre hélicoptère affrété lui, par le gouvernement guinéen.

Parlant du coût de telles opérations, de sources onusiennes évaluent le montant à plusieurs centaines de milliers de dollars et précisent que les appareils resteront à la disposition de la CENI jusqu’à la fin des opérations « de ramassage ». Cette nouvelle assistance de l’ONU vient confirmer l’engagement de la communauté internationale pour l’aboutissement de la transition en Guinée.

Depuis deux jours les guinéens attendent les résultats des élections législatives organisées par la CENI le 28 septembre dernier.

L’affrètement de ces hélicos permettra sans nul doute d’accélérer le processus de ramassage et de centralisation des résultats attendus non seulement par les acteurs politiques mais aussi par les populations et les partenaires de la Guinée qui, dans leur totalité ont salué le comportement civique des Guinéens lors du scrutin et le caractère démocratique du vote.

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here