Depuis la soirée du Lundi, le siège de l’entreprise Sirio Guinée qui s’occupe de l’entretien des pilonnes de plusieurs sociétés de téléphonie en Guinée est pris d’assaut par des dizaines d’employés qui  empêchent les responsables de l’entreprise  en instance de fermeture de quitter les lieux pour des motifs de payement des règlements suite au licenciement annoncé de plus de 64 employés.
 

 En bras de fer depuis quelques semaines, les employés guinéens de l’entreprise Sirio international exigent de la direction de l’entreprise le versement des règlements de séparation. Après le départ du patron de la société, les employés ont décidé depuis hier de retenir les autres responsables pour éviter éventuelle sortie hors des frontières de la plupart des responsables qui sont pas des locaux.

Depuis quelques semaines, le litige était porté au niveau de l’inspection du travail qui selon certains employés au lieu de trouver une sortie de crise s’est évertuée à les menacer comme le souligne cet employé qui a préféré garder l’anonymat « nous avons espéré rentrer dans nos droits une fois que cette affaire était sur la table de l’inspection du travail mais à notre grand étonnement ce sont des menaces qu’on reçoit pendant que près d’une centaine de fils de ce pays perdent injustement leur boulot c’est la honte » a lâché cet employé très en colère.

Cette crise découlerait de l’annonce faite par la direction de la fermeture prochaine de l’entreprise et le licenciement d’une soixantaine d’employés qui depuis ont entamé la réclamation des primes de séparation .A plusieurs fois des scènes de manifestations ont été enregistrées dans l’enceinte de l’entreprise et la situation n’a cessé d’empirer .

 

Idrissa Sompare/aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/idisompare@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here