Chérif Abdallah, président du Groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA)
Chérif Abdallah, président du Groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA)

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi 17 avril 2019, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) demande aux opérateurs guinéens de ne pas hausser les prix des denrées aliments à défaut de les baisser durant le mois de Ramadan qui s’annonce à partir du 6 mai prochain.

«Le GOHA remercie les opérateurs économiques guinéens et étrangers évoluant sur le territoire national pour leur esprit de patriotisme et pour leur implication dans la résolution des différents problèmes que le monde des affaires traverse depuis un certain temps. Le GOHA rappelle aux uns et aux autres que bientôt les fidèles musulmans seront appelés à entrer dans le mois Saint de ramadan. A cette occasion si importante, car constituant l’un des piliers de l’islam, le GOHA sollicite la bienveillance de tous les opérateurs économiques, afin que nos frères musulmans puissent s’acquitter dignement et convenablement de leurs obligations de jeûne et de pénitence. A cet effet, le GOHA les invite tous à maintenir des prix accessibles à tous, et à éviter les hausses injustifiées, surtout en ce qui concerne les denrées de première nécessité », peut-on lire dans cette déclaration.

Dans cette déclaration signée par son président Chérif Mohamed Abdallah, le groupe organisé des hommes d’affaires souhaite, qu’à l’instar des pays frères qui entourent la Guinée, les opérateurs économiques guinéens sauront extérioriser leur générosité en facilitant l’accomplissement du mois de ramadan aux fidèles musulmans  guinéens et ceux étrangers qui vivent dans le pays.

«Le GOHA sait compter sur la compréhension de tous et de chacun», a-t-on conclu.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942