Depuis quelques jours des rumeurs et articles tendancieux savamment entretenus par quelques petits malins faisaient état d’une controverse sur le Candidat au perchoir du parti présidentiel en la personne de Monsieur Kory Koundiano. Certains articles faisaient de manière puérile et incohérente cas de militants de RPG de l’extérieur ne soutenant pas un tel choix comme si de simples militants de l’intérieur ou de l’extérieur participaient dans le choix d’un Président de l’Assemblée Nationale.

 

Ces articles commandités par des personnes ayant pour unique dessein de créer une certaine division dans le parti n’ont jamais pu mentionner de façon explicite voire nommée des membres du Bureau Politique ou députes nouvellement élus ayant contesté la candidature de Kory. Il n’en était d’ailleurs rien. Monsieur Kory Koudiano qui a intégré le parti depuis 1992 en sacrifiant sa carrière alors qu’au même moment des cadres d’alors se déguisaient pour fréquenter l’infréquentable opposant historique qui est maintenant devenu Président de la République.

 

Il n’est point besoin de revenir sur la brillante carrière professionnelle et la capacité intellectuelle de ce monsieur qui force l’admiration non seulement dans le camp présidentiel et des militants à la base qui l’ont vu inlassablement travailler pour le parti mais aussi au sein des membres de l’opposition qui entre autres ont eu à le pratiquer lorsqu’il était tantôt haut fonctionnaire de l’Etat et enseignant des Finances publiques et Techniques Bancaires à ses heures perdues. D’ailleurs, l’auteur de ses lignes qui a milité dans le RPG depuis sa tendre jeunesse à Mafanco dans les années 1992 contre l’avis de sa famille d’obédience PUP, a eu aussi a pratiquer Monsieur Kory Koundiano qui imposait un respect religieux de par sa rigueur et par son engagement dans le parti (Il convient de le souligner à juste titre que cela ne faisait  pas de lui le plus populaire puisque l’on est peu habitué à la rigueur chez nous). J’ai encore de vifs souvenirs du temps ou  Monsieur Kory Koundiano venait au siège et à Mafanco après une journée professionnelle bien remplie à la BCRG.

 

Que d’admiration nous avions pour lui en son temps. C’était presque suicidaire à l’époque de faire preuve d’un tel courage. Il en a d’ailleurs payé les frais car il semble qu’il aurait été vidé son domicile (sa maison était mitoyenne à celle de Conté alors qu’il soutenait le RPG et le Président Alpha Condé).

En effet, afin de couper cours à toutes ces actions malveillantes qui portent préjudice au parti, il a été encore mis fin à la recréation entourant la supposée controverse sur la candidature de Kory. Samedi 14 Décembre, Monsieur Kory Koundiano  a été présenté au siège aux militants du parti et ceux de la mouvance qui l’ont vivement acclamé. Cette réaction positive est due à leur  connaissance de l’homme dont le militantisme, l’engagement dans le parti et la loyauté envers le Président Alpha Condé ne souffrent pas l’once d’un doute. Cet enthousiasme exprimé des militants du parti témoigne s’il en était encore besoin du double soutien de la base et des cadres de la mouvance qui se sont succédés à la tribune en apportant des témoignages élogieux relatifs à la compétence, l’intégrité et l’engament politique de l’homme.

 

 

Ensuite vers 15h, l’ensemble des nouveaux députés se sont retrouvés avec Monsieur le Président Alpha Condé et selon les informations recueillies, tous les députés se sont librement exprimés en faveur dudit choix en relatant le parcours professionnel reluisant de Monsieur Kory Koundiano. Il n’y est apparu ni dissension encore moins une candidature ouverte contre ce choix. Ce qui signifie s’il était encore besoin que les rumeurs, tracts et certains individus tapis dans l’ombre cherchaient  à tester la cohésion dans les rangs de la mouvance présidentielle.

En tout état de cause que ces rumeurs soient justifiées ou pas, le débat relatif à la candidature de Monsieur Kory Koundiano est donc finalement caduque.

Ce loyal compagnon du Président de la République le mérite bien car il est non seulement intègre, compétent mais très fidèle au RPG et à son leader Alpha Condé. Cette fidélité au parti et sa connaissance personnelle de tous les leaders politiques y compris le chef de l’opposition guinéenne dont il a été le professeur pourraient faire de lui un Président de l’Assemblée capable de rassembler les uns et les autres.

Cheikh Bangoura.

Secrétaire Politique- RPG

Royaume-Uni

Londres, le 15 Décembre 2013

Email : cheikhbangoura@hotmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here