A LA UNEJustice et DroitPolitique

Les avocats des détenus politiques ont décidé de ne pas rencontrer Mamadou Sylla

Guinée Justice : C’est une fin de non recevoir pour le chef de file de l’opposition guinéenne. Les avocats des détenus politiques ont décidé de ne pas le rencontrer. C’est du moins ce que la majorité a décidé au sortir d’une réunion selon le coordinateur du collectif des avocats en charge de la défense des opposants détenus à la maison centrale de Conakry. Nos confrères de mosaiqueguinee.com ont recueilli le témoignage de l’ex bâtonnier Me Mohamed Traoré sur les raisons de ne pas rencontrer Elhadj Mamadou Sylla.Maitre-Mohamed-Traoré Avocat

” Nous avons échangé sur la demande de Elhadj Mamadou Sylla de nous rencontrer. La majorité a décliné la demande pour des raisons strictement professionnelles. En effet, dans sa lettre, il indiqué qu’il veut nous rencontrer dans le cadre de l’accélération du traitement du dossier des détenus. Nous, avocats, sommes les premiers à dénoncer toute immixtion des politiques dans le traitement des dossiers judiciaires.

Lorsque El hadj Mamadou Sylla parle d’accélération du traitement du dossier des détenus, nous ne pouvons pas ne pas nous poser des questions. Que compte-t-il faire pour l’accélération de la procédure ? Est-ce qu’il prévoit de rencontrer les magistrats en charge du dossier, le ministre de la Justice ou le Président de la République ? Dans tous les cas, il s’agirait d’une ingérence dans les affaires judiciaires. Et c’est ce que nous dénonçons tous les jours. Nous ne pouvons donc condamner une chose et la cautionner en même temps parce que nous avons des clients privés de liberté. Il est vrai que nous voulons que le calvaire de ces derniers prennent fin mais pas à n’importe quel prix. C’est une question de principe. Nous n’allons absolument rien contre Elhadj Mamadou Sylla.

A LIRE =>  Guinée: Journalistes Solidaires dénonce et condamne l'agression d'un journaliste par des éléments de l'armée de l'air

Nous pensons que les magistrats ne devraient pas attendre qu’on leur dise d’accélérer la procédure. C’est leur devoir de faire en sorte que les procédures judiciaires ne souffrent d’aucun retard injustifié. Le fait même qu’il faille leur rappeler ce devoir et de mener des démarches pour qu’une procédure judiciaire soit accélérée pose problème. Nous, nous continuerons à nous battre avec l’arme qui est la nôtre à savoir le droit.

Nous ne nous associerons à aucune démarche qui pourrait avoir une connotation politique. Même si nous défendons des politiciens, nous ne sommes pas des politiciens. Nos démarches resteront strictement professionnelles “, a justifié Me Mohamed Traoré ce mercredi 17 mars 2021.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks