Les armes de Guinée [Par Ahmed Kourouma]

Top de nos lecteurs

Fermeture des frontières : les cris de cœurs des femmes guinéennes bloquées au Sénégal

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Le père de la première victime des exactions du 13 janvier dénonce un abandon du FNDC et de l’UFDG

L’on se souvient que dans l’après midi du 13 janvier 2020, la première victime des sanglantes répressions contre les velléités d’un troisième mandat et...

Verite224.com a franchi la barre d’1 million 500 mille lecteurs en moins de 5 mois

Grâce principalement à son professionnalisme, sa neutralité et sa diversité d'opinions, le site d'informations générales http://www.verite224.com a franchi le seuil d'un million cinq cent...

Intox, désinformation et autres « Fake news »

« L’être humain est naturellement attiré vers les nouvelles négatives, même si ce ne sont nécessairement celles qu’il cherche en premier lieu ».C’est ce qui se...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

J’admire Tierno Monénembo et depuis longtemps. Il est difficile de le lire en restant de marbre, sans laisser l’émotion prendre la place qui lui est due. Il est tout autant difficile de refermer un de ses livres et continuer à être ce que nous étions car chacun de ses livres apporte un travail de réflexion qui ne nous quitte plus.

Et il me tue de le dire, mais il y a un mais.
Mais je viens de lire la tribune qu’il vient de publier. Ce petit cours d’histoire ou de flagellation.
Alors merci pour ce récapitulatif des ogres de Guinée si tant est que l’on peut tous les assimiler.
Merci pour ce cours magistral qui pourrait aussi s’appeler « comment une génération a laissé faire ça ».

Tierno Monénembo est dans le constat comme beaucoup, cependant beaucoup ne peuvent pas faire plus. Le plus, beaucoup l’ont tenté et ont disparu, mais ça c’était avant, avant quand il était dangereux voire mortel de se dresser contre la dictature et les ogres qu’il dépeint.
Aujourd’hui il y a beaucoup de nouveaux résistants issus de cette génération qui a fui ou laissé faire.

Mais soit, chaque guinéen a les armes qu’il s’est choisies ou qu’on lui a attribuées.
Lister depuis le boccage normand des dictateurs, des généraux, des présidents, tout en pointant du doigt l’imbécillité du peuple, pourquoi pas. Tierno Monénembo est un grand écrivain et la critique, le brulot, le pamphlet sont salutaires dans toute société surtout celles en devenir.

A LIRE =>  N'zérékoré : une quarantaine d'opposants déportés au camp militaire de Soronkoni
A LIRE =>  Covid-19 : le GOHA s'insurge contre l'arrivée de 200 chinois

Parce qu’elle est en devenir notre société, tout comme sa politique.
Alors oui, soixante-et-un ans, c’est beaucoup. Surtout lorsqu’elles sont misérables. Mais qu’aurait pensé Tocqueville, qu’il cite, s’il avait vécu pour voir la guerre civile dans ce pays si cher à son cœur ?
Qu’aurait-il dit ou pensé s’il était mort en 1863 ?
Aurait-il dit, « presque cent ans d’indépendance pour en arriver là ! presque cent ans de rêve démocratique pour un des plus grands bains de sang de l’Histoire. »
Peut-être. Pourtant la guerre de Sécession, comme nous le savons a fédéré tout une nation. Elle fut la dernière épreuve que les Etats-Unis d’Amérique, cette jeune nation, ont dû subir pour devenir adulte. Beaucoup la voyait déjà anéantie, morcelée, et aujourd’hui voyez ce qu’elle est !

 

Alors non, il n’aurait pas listé les présidents coupables selon lui de cette finalité, il n’aurait pas traité les américains d’idiots, de suiveurs, de sycophantes ou d’hypocrites.
Les visionnaires ont pour eux le rejet du constat, parce qu’ils savent qu’il y a bien plus derrière l’évidence.
Il y a l’avenir.

 

Et cela n’est pas donné à tout le monde de le discerner sous le fatras de l’Histoire.
Nous avons les armes que nous nous choisissons, et nous avons le choix de leur usage.
Je ne suis pas un visionnaire, je ne connais pas l’avenir. Mais lorsqu’il s’agit de la Guinée je préfère le construire cet avenir.
Nous connaissons tous son passé. Nous pouvons tous lister ces hommes d’états, ces militaires et autres suiveurs. Nous pouvons tous cracher en l’air sans bouger et après ?
Le peuple de Guinée n’a pas besoin qu’on lui rappelle ses travers ou ce qu’elle a pu être. Mais plutôt ce qu’elle peut être et surtout comment le devenir.

A LIRE =>  Covid-19 : 8 nouveaux cas confirmés en Guinée. Ce qui porte le nombre à 30

Aujourd’hui la Guinée a plusieurs armes. Et vous, monsieur Monénembo vous en êtes assurément une. Une des plus fines, des plus directes et des mieux affutées.
Parce que si toute nation a le gouvernement qu’elle mérite, je suis convaincu que le peuple de Guinée vous mérite. C’est un peuple courageux et brave, qui s’est peut-être fourvoyé par le passé et qui de nouveau peut-être se perdra mais qui mérite de grands hommes et de grands penseurs.
Les armes de Guinée ne sont pas pléthores et j’espère vraiment que dorénavant aucune ne manquera plus sa cible.

Ahmed Kourouma
Vice-président du
Partgrup

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Fermeture des frontières : les cris de cœurs des femmes guinéennes bloquées au Sénégal

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Le père de la première victime des exactions du 13 janvier dénonce un abandon du FNDC et de l’UFDG

L’on se souvient que dans l’après midi du 13 janvier 2020, la première victime des sanglantes répressions contre les velléités d’un troisième mandat et...

Verite224.com a franchi la barre d’1 million 500 mille lecteurs en moins de 5 mois

Grâce principalement à son professionnalisme, sa neutralité et sa diversité d'opinions, le site d'informations générales http://www.verite224.com a franchi le seuil d'un million cinq cent...

Intox, désinformation et autres « Fake news »

« L’être humain est naturellement attiré vers les nouvelles négatives, même si ce ne sont nécessairement celles qu’il cherche en premier lieu ».C’est ce qui se...

Présidentielle 2020 : Sidya Touré assure que ça se fera sans Alpha Condé

Dans l'émission les grandes gueules de ce lundi 1er juin 2020, chez nos confrères de la radio espace FM, le premier responsable de l'Union...
0 Shares
x