Après le département d’Etat de l’économie et des finances et celui de la pêche et de l’aquaculture, les yeux sont tournés vers les autres ministères pour le renouvellement de leurs cabinets.

Au département des travaux publics, le suspens ne devrait pas durer selon certaines informations. Et pour cause, son titulaire, Mohamed Traoré, un pur produit de la maison, entend dès à présent se lancer sur les vastes chantiers qui l’attendent.

L’ancien directeur général du Fonds d’entretien routier, également ex-gestionnaire de la direction des routes préfectorales et communautaires, qui mesure les grands défis de son secteur ne cache pas ses intentions. « Il faut lancer des grands travaux et inaugurer beaucoup pendant ces deux ans de mandat du Pr Alpha Condé », a-t-il lancé, d’il y a peu aux militants du parti présidentiel, en réunion hebdomadaire à Hamdallaye.

Pour y parvenir, cet ingénieur de formation devra surtout se résoudre à trouver avec lui une équipe de “combat” pour faire face aux nombreuses routes à reconstruire afin de rendre facile la circulation des biens et des personnes en Guinée, à l’image des pays de la sous-région. Ce qui revient impérativement à inverser la tendance d’un ratio actuellement au plus bas de la CEDEAO. Tout un challenge !

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here