A LA UNEEconomie

Le président du GOHA aux autorités guinéennes: « la chambre de commerce doit être obligatoirement auditée »

La gestion actuelle de la chambre de commerce de Guinée continue de grincer des dents. Chérif Mohamed Abdallah Haïdara président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) demande l’audit de la gestion de l’équipe actuelle avant le renouvellement de cette chambre.

« Je lance un appel aux autorités guinéennes. La chambre de commerce actuelle de la Guinée doit être obligatoirement auditée. Parce qu’on ne peut pas accepter ni de près, ni de loin que des personnes soupçonnées de détournement de centimes additionnelles qui rentrent à la chambre de commerce depuis plusieurs années retournent la veste pour dire qu’ils vont continuer à diriger cette chambre. Ça ne marchera pas« , a-t-il indiqué. 

Selon lui, les opérateurs économiques victimes de destruction de leurs commerces ne l’accepteront pas.

 « Au lieu d’aider le GOHA à résoudre ce problème, c’est le contraire. Il y a des personnes tapis dans l’ombre. Pour que la prochaine chambre soit acceptée, l’audit de la gestion des responsables actuels de la chambre est impératif. Ces milliards disparus, détournés pouvaient aider les commerçants victimes de destruction ou de pillages de leurs biens. Depuis plusieurs années, c’est le GOHA qui assistent ces victimes. Donc, nous n’accepterons pas que des malfaiteurs pour diriger l’instance de la chambre et faire croire qu’ils travaillent avec leur argent. Il y a des promoteurs du troisième mandat d’Alpha Condé et les promoteurs de l’eau empoisonnée de 2010. Nous dénonçons vigoureusement cela. Si on essaye de forcer la situation, des procédures seront engagées et la bataille sera rude. Le peuple de Guinée est témoin », a-t-il fait savoir. 

A LIRE =>  Papa Ismaël Dieng: "Il n'y a pas d'internet sans la responsabilité qui va avec..."

Il invite l’ensemble des opérateurs économiques à s’opposer à ce que  ces personnes parlent à leur nom. 

« La pagaille est terminée. Nous sommes engagés à travailler avec les nouvelles autorités mais dans la sincérité et la légalité« , a-t-il renchéri.

Mamadou Aliou Barry 

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »