Le pays de la Teranga (Sénégal) à l’épreuve des campagnes électorales

Top de nos lecteurs

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Alors  que les  campagnes  en  prélude  des  présidentielles vont  bon train au  pays  de  la  Teranga, notre  rédaction s’est  intéressée  à  cette  ferveur élective chez  le citoyen  lambda.

14 heures, sous  un soleil  de plomb grand Yoff vibre au  rythme  d’une  chanson  populaire  que  crache  une  sono hissée  sur  un  véhicule, des  jeunes aux couleurs  du  PASTEF , le  parti  du  plus  jeune  des  5 candidats    la présidentielle racolent  des  militants parmi eux Fatou  Cissé jeune  dame micro  en  main  se  distingue  parmi   tous,  expressément, elle  est  venu de  la  France  pour impulser  la  victoire  de  son  candidat dont  elle est impressionné  par  la  jeunesse  et  la vue  neuve  sur  la chose  politique sénégalaise.

A LIRE =>  Début musclé des opérations de déguerpissement des taxis motos des artères du centre ville

De  son  point de  vue la présidence  doit  assurer  l’exécutif et  laisser  leur  indépendance  aux  autres  pouvoirs  constitutionnels.

A quelques kilomètres  de  là, sur  un  terrain  sablonneux, Daouda  Manko ne  cache  pas  sa  déception, pour  lui les  cartes  des  militants  des  partis  challengers  du  président  sortant sont retenues, le  chiffre  qu’il  avance  est  ahurissant 300000, il  a  une carte  mais  ne  votera  pas.

Bachir, lui est adulte, né  en 1966, il a  vécu  la  fin du  règne  de  Senghor et  pour  lui  pas  de  doute  le  bilan  de  Macky Sall est  extrêmement positif en  un  mandat , il a entamé des  travaux herculéens qu’un  autre  mandat  lui permettrait  d’assurer mais  il  voudrait  toutefois qu’une  fois  élu, Macky  se  débarrasse  des  dinosaures  qui  ont  animé  pendant  quatre  générations  la  vie politique  sénégalaise.

A LIRE =>  La Guinée est punie à cause des impunités qu’elle accorde aux auteurs de tous les maux du pays !

Si une  chose  est  claire, c’est  que  Dakar est  entré  de  plein  fouet dans  la  ferveur  élective  et  chaque  carrefour, chaque  quartier vibre  de  nuit  comme  de  jour  au  rythme  des  partis  en  lice  et de leurs desideratas.

Ousmane K. Tounkara pour Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...
0 Shares
x