A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Non ! le maire n’a pas pris un acte suspensif du commandant de la garde communale (officiel)

Une certaine presse a annoncé ce matin du mardi 13 septembre 2022, le limogeage du responsable de la garde communale par le président de l’exécutif  communal de Labé.

Surpris, les deux hommes ont tenu à rendre public leur entretien pour éclairer la lanterne citoyenne.

Pour le numéro 1 de la garde communale les choses sont claires :

« Pour le moment je ne crois pas qu’il y a quelque chose  à mon niveau, jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai vu aucune décision me limogeant mis le maire m’a demandé de prendre quelques jours de repos parce qu’il a une vision de réorganisation de notre service… »

Des propos que relaient quelques acteurs de la presse, Mamadou Aliou  Laly Diallo est très surpris :

« Moi je suis surpris que les médias, ou qu’une presse en ligne ou que n’importe  presse dise que le commandant Ousmane a été limogé et qu’un acte a été pris alors que tel n’a jamais été le cas.

J’ai constaté qu’il y a eu un relâchement, c’est dans ce cadre j’ai demandé au commandant de se se reposer d’abord… »

Le maire de la commune urbaine de Labé rappelle que certains des agents dont ont parle ont passé le cap des 30 ans de service et que nul ne peut s’en débarrasser .AU cas où ils doivent partir ce sera à la hauteur des sacrifices qu’ls ont consentis et avec tous les honneurs précise le  maitre de l’hôtel de ville.

A LIRE =>  Manif du FNDC: bras de fer entre forces de l'ordre et jeunes manifestants à Sonfonia Rails

Piqure de rappel, c’est sous le magistère d’El hadj Saidou MAléah Diallo au milieu des années 90 que la garde communale a été instituée.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page

Translate »