A LA UNEPolitique

Labé_ Le ras-le-bol des communicants locaux d’un parti politique

Dans une émission matinale tenue sur les ondes de la radio BTA ce matin du mercredi 25 mai 2022, un auditeur qui se definit comme communiquant  d’un parti que tout laisse croire est l’UFDG même s’il ne l’a pas prononcé a laissé entrevoir une volonté de lui et ses pairs de croiser les bras et de sonner la mélodie de la révolte traitement irrespectueux des hautes instances de leur formation politique.

« Mon nom est Mamadou Alimou et je voudrais que tous mes pairs communicants qui se battent  pour que la démocratie triomphe et que notre parti triomphe fassent le choix de la dignité et qu’ils s’abstiennent d’abord de toute communication…

Quand les honorables Cellou Baldé et Ousmane Gaoual Diallo ont été arrêtés qui entendaient ici sur les ondes d’un médium un quelconque responsable de parti s’exprimer ?

Il n’y avait que les auditeurs qui appelaient et qui n’avaient pas reculé.

Nous avons fait le choix de nous battre pour la démocratie et  ce parti parce qu’il incarne la même visée sinon on aurait rompu avec lui de longue date. Maintenant, s’ils veulent nous manquer de respect, on ne le cautionnera pas… »

À noter que dans sa communication, l’auditeur n’a pas une seule fois mentionné le nom du parti pour lequel il communique mais, il suffit de lire entre les lignes pour avoir une idée complète du parti auquel il fait allusion.

A LIRE =>  N'zérékoré: Fin des épreuves du BEPC, le bilan au compte de la préfecture

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »