A LA UNEPolitique

Guinée: Dr Dansa Kourouma justifie le choix des Universités pour les conférences débats du CNT

Le CNT, Conseil National de la Transition a fermé portes et fenêtres de sa tournée dans les Universités et Institutions d’enseignement supérieur publics et privés du pays. C’est dans le cadre de son exposé sur le bilan des 100 jours d’activités depuis l’installation officielle des conseillers nationaux, le 05 février dernier. Après les étapes des Universités Général Lansana Conté de Sonfonia et celle de Gamal Abdel Nasser de Conakry, c’est l’Institut Supérieur de l’Information et la Communication (ISIC) de Kountia qui a accueilli ce lundi, 30 mai 2022 l’équipe dirigé par Dr Dansa Kourouma, président de cette Institution qui fait office de l’Assemblée Nationale. La démarche a consisté à faire part aux encadreurs et étudiants, ce qui a déjà été fait par les membres et échanger sur les perspectives.

C’est une conférence qui a connu la participation du CNT, les encadreurs et étudiants de l’ISIC. Dans sa communication, Pr Djeinabou Barry, Directrice générale de cette Institution d’enseignement supérieur, après avoir souhaité la bienvenue à l’équipe conduit par Dr Dansa, a jetté un clin d’œil sur les actions menées par ces Honorables durant ces 100 jours d’existence.

« Nous savons que depuis votre installation en février dernier, un travail appréciable a été déjà abattu, notamment en ce que concerne le renforcement des capacités des cadres parlementaires; l’organisation des consultations des populations sur toute l’étendue du territoire national et international;
la ratification des ordonnances proposé par le l’exécutif ;
la relance de la coopération avec les institutions étrangères;
l’aménagement et l’adoption du chronogramme de la transition ;
l’échange avec les forces vives de la nation. Bien que très appréciable, mais sachez que le travail qui reste pour votre Institution est encore plus grand et que les défis restent plus nombreux afin d’accompagner le CNRD à travers son Président Colonel Mamadi Doumbouya, ainsi que tous les membres du Gouvernement pour la réussite de cette transition afin que les Guinéens accèdent à leurs vœux», a fait remarquer la Directrice de l’ISIC.

A LIRE =>  Labé_ Des militants de l'UFDG se prononcent sur les bisbilles entre deux cadres majeurs de l'UFDG

Les Universités et Institutions d’enseignement supérieur restent et demeurent le socle de la vérité universelle, selon Dr Dansa Kourouma. Ce sont aussi les temples où des qualités comme la laïcité et la neutralité sont de mise, d’où le choix de ces espaces pour parler des missions, les activités menées durant les 100 jours et les perspectives du CNT.

« L’Université obéit à des valeurs que nous retrouvons dans l’article 1er de la charte de la transition. Je ne vais pas vous lister toutes les valeurs, mais la plus importante pour nous, c’est l’universalité de l’université qui est un cadre idéal du débat et d’échanges sur toutes les questions qui touchent l’intérêt général de la nation, puisque vous avez l’esprit critique et vous êtes à la recherche de la connaissance.
La deuxième valeur c’est la neutralité. Je n’ai jamais entendu dans un pays, une université du parti socialiste ou du parti démocratique. Les universités sont neutres. Cette neutralité fait que l’on peut mieux discuter avec vous étudiants et approfondir les questions qui touchent la vie de la nation surtout en cette période transitoire. La troisième valeur non négligeable, c’est la laïcité. L’université est laïque. Ici dans cette salle, se retrouvent toutes les religions dominante et chacun a la liberté de choix. Et comme ces trois valeurs existent dans les universités, nous avons estimé que la première sortie du CNT à l’occasion des 100 jours doit se faire dans les universités. Ces trois raisons qui sont donc des valeurs, nous commandent à ouvrir les portes et fenêtres de notre Institution vers les Universités, pour leur dire ce que nous avons fait, ce que nous comptons faire et vous savez ce qui doit être fait. Un échange se passera entre vous et nous parce que nous sommes sensés représenter le peuple de Guinée dans toute sa diversité», a expliqué Dr Dansa Kourouma.

A LIRE =>  39 mois de transition en Guinée: l'UE prend note et compte apporter sa contribution à un dénouement

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »