Deux journalistes guinéens de l’administration parlementaire ont bouclé ce vendredi un voyage d’études d’une semaine à Paris qui les a conduits à l’Assemblée nationale et au Sénat français.

 

François Lamah et Abdoulaye Baldé, tous du bureau de presse de l’Assemblée nationale guinéenne ont découvert principalement les installations de la direction de commission de l’Assemblée française et du Sénat.

En cinq jours, ils ont touché du doigt  le mode de fonctionnement et la disponibilité du personnel mais aussi apprécié la qualité d’organisation ainsi que du niveau de sécurité et d’efficacité des services d’information et de communication du Parlement français. L’équipe a visité outre les locaux et l’Hémicycle, la chaîne de télévision parlementaire (LCP AN) ainsi que les régies de production et de traitement d’images du Parlement.

L’équipe a découvert non sans saisissement les mythiques et historiques palais Bourbon et du Luxembourg abritant respectivement l’Assemblée nationale et le Sénat. Les deux institutions qui composent le Parlement français et qui ont plus d’un siècle d’existence. Ce qui témoigne de la place  qu’elles occupent au sein de la République mais surtout de leur poids et  du rôle qu’elles jouent dans la stabilité et l’histoire de ce grand pays d’Europe occidentale.

Ce programme de formation s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la Guinée et ses partenaires au développement et singulièrement la France et l’Union Européenne. Il vise à qualifier le personnel de l’administration parlementaire guinéen en vue de créer un cadre propice de travail aux députés guinéens qui ont l’obligation de lever les nombreux défis qui attendent le pays.

S’agissant des services de communication parlementaire, l’objectif visé est celui de rapprocher les députés des populations en facilitant l’accès à l’information de façon efficace, transparente et facile. Pour y arriver, la création en vue d’une radio parlementaire, la relance du site internet et la formation du personnel restent parmi les principaux axes prioritaires d’intervention de cette coopération sans oublier l’équipement des locaux par des outils de travail adaptés et modernes. En attendant, de nombreuses voix réclament déjà le chef du Parlement guinéen, l’Honorable Claude Kory Kondiano, pour solidifier cette coopération si heureusement soutenue par les partenaires à tous les niveaux.

Depuis Paris, Baldé Abdallah pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here