Hadiatou Djinkan Diallo de l’UFDG-France : “2020 est l’année de l’UFDG”

Top de nos lecteurs

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de France a tenu une rencontre ce dimanche 23 février dans la capitale française (Paris). Basée sur congrès électif des bureaux spéciaux des jeunes, des femmes et sages. La situation sociopolitique de la Guinée et la distribution des cartes électorales par l’ambassade de la Guinée en France étaient au menu de cette rencontre

A la fin de cette rencontre, la Secrétaire fédérale nous a accordé un entretien.

Hadiatou Djinkan Diallo, la secrétaire fédérale de l’UFDG France a dit : “comme vous avez pu le constater, les militants UFDG France ont été appelés à un congrès qui a vu élire les bureaux spéciaux. Donc, nous avons mis en place les bureaux spéciaux des jeunes de l’île de France, des femmes et des sages. Donc ces trois bureaux spéciaux vont accompagner les structures que nous avons déjà sur Paris pour faire face au rapport de défiance nationale”

Avant d’ajouter ceci : “On n’a pas encore tous les membres parce que l’élection vient de finir les PV vont être établis entre ce soir et demain. J’attends de voir les rapports pour dire combien de personnes ont été élus et à quel poste.

A LIRE =>  Les Guinéens de New York en deuil : Amadou Niane n'est plus

Néanmoins vous avez pu l’observer qu’on a eu des personnes ressource qui sont là pour accompagner l’UDFG dans son combat pour instaurer la démocratie et faire respecter les valeurs de la dignité humaine au pays. C’est des jeunes divers et variés émanant de toutes les couches sociales guinéennes. Ce qui est regrettable derrière ses observations, toute cette force est loin de la Guinée pendant qu’on a besoin de cette ressource humaine qualitative et quantitative pour répondre au besoin de développement de notre pays. Mais l’UFDG est là pour les rassembler, pour les rappeler l’amour de la patrie, pour en faire en sorte que ces panels de ressource humaine soient la réponse la plus innovante de développement du pays quand nous serons au pouvoir demain parce que 2020 c’est l’année de UFDG

A LIRE =>  Guichet unique : les banquiers échangent autour d’une nouvelle approche

Sur la question de savoir si l’UFDG participera au double scrutin. Mme Diallo ne masse pas ces mots. “Ce n’est pas que la responsable UFDG qui vous répond, c’est la citoyenne guinéenne soucieuse du bon développement de ce pays. De la quiétude nationale, de la cohésion sociale qui vous répond. Le double scrutin que Alpha Condé nous oblige le 1er mars n’est autre qu’une déclaration de guerre et cette déclaration guerre là, les guinéens doivent se lever comme un seul homme pour un sursaut national pour répondre à cette déclaration de guerre là. Voilà ma réponse et je m’inscris dans cette logique là en France où je suis la première responsable“.

 

D’enchérir, la Secrétaire fédérale déclare :” l’UFDG s’est s’exprimée de manière claire et Il l’a fait dans la parole et dans l’action on n’est pas dans la liste qui sont présenté. Nous nous y serons pas donc nous ne participerons pas aux élections mais aussi nous empêchons les élections et vous verrez que nous allons les empêcher parce que la force est du côté de la lois et l’UFDG s’inscrit définitivement du côté de la lois

Moussa Traoré

 

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...

COVID-19 : la Chine accusée d’avoir passé sous silence l’épidémie à ses débuts

Début  février, le président chinois Xi Jinping a appelé à un contrôle encore plus strict des discussions en ligne afin de garantir une "énergie...

“…ils ont fait ces mesures pour sortir des milliards qui vont être partagés entre quelques personnes”, réagit Chérif Abdallah

Les mesures de riposte économique à la crise sanitaire Coronavirus (COVID-19) présentées par le gouvernement guinéen continuent de susciter des réactions. Le dernier cas...
0 Shares
x