orange guinee guicopres uba guinee votre
Des conducteurs de taxi-motos devant la préfecture de Labé
Des conducteurs de taxi-motos devant le siège de la préfecture de Labé

Labé : violentes bagarres entre garde communale et taxis motos

Ce vendredi, la quiétude du centre ville de Labé a été perturbée par des échauffourées entre garde communale en charge de l’ordre dans la ville et conducteurs privés de tricycles.

Il n’y a pas eu de mort mais une violence inhabituelle a paralysé les activités.

<<Nous étions en station quand les gardes sont venus dans leur tricycle et ils ont manœuvré leur engin l’un d’entre eux est descendu et il a foncé sur notre confrère lui assénant un coup qui l’a mis k.o, pendant qu’il était dans les pommes, ils ont continué à le trainer sur plusieurs mètres dans son inconscience, on a plaidé pour qu’ils le laissent ils ont fait la sourde oreille alors ça nous a mis en rogne et on s’est alors battu contre eux.

Nous avons caillassé le tricycle et l’avons brûlé et nous avons marché vers le siège de la commune entrain de battre le pavé…>>

Rencontré sur la question de ce pugilat, le maire Aliou Laly Diallo a expliqué le rapport qui lui a été fait:

<<Les conducteurs de taxis se sont fractionnés vers midi à la garde communale, la garde communale était venu mettre de l’ordre conformément aux instructions qu’on leur a données, il y a eu plusieurs gardes blessés et un conducteur de taxi aussi a été blessé et conduit à l’hôpital ça servi de déclic  à l’incendie du tricycle de la garde communale et ils ont voulu marcher sur le siège de la garde communale pour ‘e détruire aussi alors on a réquisitionné les forces de l’ordre pour empêcher ce forfait…>>

Le maire affirme que des enquêtes seront faites pour situer les responsabilités et prévient que nul ne peut impunément braver la loi.

Les conducteurs de taxi très choqués demandent à leurs responsables syndicaux de discuter carte sur table avec les autorités communales car ils estiment avoir été plusieurs fois agressés même mortellement sans suite avec la précision qu’ils essuyent des provocations.

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »