A LA UNEPolitique

Port obligatoire de la bavette bucco-nasale : à qui profitera l’argent issu des amendes versées ?

En ce samedi, une nouvelle mesure présidentielle entre en vigueur dans la lutte contre le coronavirus : Le port obligatoire du masque bucco-nasal pour tous à défaut de quoi une amende de 30000 est versée par le contrevenant.

Si le masque ‘’artisanal’’ vendu à 2500 soit trois fois moins cher que celui importé  s’arrache chez les tailleurs, les citoyens s’interrogent tout de même sur quelles unités seront chargées de l’application de cette décision et quelle sera la destination de l’argent collecté ?

Une question qu’El hadj Safioulahi Bah a subtilement esquivée préférant donner son avis sur la décision elle-même :

« Que le président ait pris cette disposition est une bonne chose, il a assorti cela d’un payement de 30000 pour  ceux qui refusent de porter le masque. Nous nous l’approuvons et je demande à mes concitoyens et à mes administrés de l’accepter aussi… »

Contrairement au préfet, le maire Mamadou Aliou Laly Diallo, lui n’est pas allé du dos de la cuillère :

« Je n’ai reçu aucune correspondance adressée au maire pour que je puisse m’impliquer dans le cadre de l’application donc je ne sais pas quelles sont les unités concernées ?je ne sais pas comment ça doit se faire ? »

Sur le terrain déjà des homes en treillis tenue correcte ou en demie saison ont commencé a arraisonné les citoyens sans bavettes et sans doute voient la décision présidentielle comme une occasion en or de se refaire une santé financière.

A LIRE =>  La rencotre de Cellou dalein Diallo avec M. Mahamat Saleh Annadif, Représentant Spécial du SG des NU en Afrique de l’Ouest et au Sahel

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks