A  la  faveur  de  la  nuit  du  mercredi à jeudi  peu  après  le  crépuscule, une  nouvelle  parturiente a  abandonné  son  nourrisson  dans  une  concession  privée  qu’habite  un  couple. Avec  comme  seul  bagage un  sachet  bleu  contenant  les  habits  du  bébé et  une boite  d’Efferalgan.

Ibrahima  Camara , l’homme  du  couple  qui  a  reçu  le  cadeau  providentiel s’est  réjoui  que  la  mère  n’ait  pas  tenté  un infanticide avant  d’affirmer  qu’il  est  prêt  à  s’en  occuper  au  nom  de  la  sacralité de  la  vie  humaine.

La  nouvelle  a  été  confirmée  à  notre  rédaction par le  responsable  du  secteur  Yerandé Alpha  Oumar  Diallo. Ce  dernier s’est  référé  à  sa  hiérarchie  qui a  demandé de  sonder  le  couple  pour  savoir  s’il  voulait  prendre  en  charge  l’éducation  du  bébé  trouvé  ou  s’il  est  nécessaire  de  le  confier  à  un  tiers.

Pour cette  dernière  décade, la  ville  de  Labé  s’est  mue en  un  véritable enfer  pour  les enfants qui  subissent  les  crimes  les  plus  ignobles  notamment  rapt, viols, coups  et  blessures usage  comme  argument  économique  ou  parfois  même  trafic vers  des  pays  frontaliers.

Ousmane  K. Tounkara, correspondant d’Aminta.com