Rate this post

Labé a décidément du mal à se débarrasser de son manteau de ville où le viol est d’une récurrence hallucinante.

Dimanche dernier ,à Dara Labé patelin situé à une quinzaine de km du centre urbain une fillette à peine nubile a été violée par un jeune homme tristement célèbre dans le coin.

Transportée à l’hôpital régional de Labé la victime a pu narrer son malheur :

<<je revenais de chez ma grand mère dimanche vers 18 h quand un homme m’a suivi et m’a étranglé de derrière après m’avoir étranglée d’une de ses mains,il a abusé de moi,je le connaissais de réputation pas de vue c’est au retour que j’ai mis ma mère au parfum de mon malheur.>>

A l’hôpital régional de Labé le médecin légiste Amadou Mouctar Diallo après avoir reçu la fille a affirmé :

<< c’est vrai,la fille a été lésée, on a fait le rapport Medico légal y afférent et on l’a adressé aux OPJ ayant droit pour la poursuite des enquêtes judiciaires.

Il y a lieu de faire des examens approfondis pour voir s’il n’y a pas une infection liée au viol si ce n’est pas le cas la seule difficulté que peut avoir la fille est d’ordre psychologique.>>

Un officier de police du commissariat central nous a signifié que le dossier a bel et bien transité par son service avant de signifier qu’il se trouverait pour l’heure à la justice pour examen.

Alpha Oumar Barry le violeur présumé serait aux arrêts et aurait même été déféré en vue d’être jugé.

Des sources proches du dossier mentionnent que le présumé violeur est le fils d’un membre local influent de la mouvance présidentielle.

Dans les rangs de la famille victime on nourrit des craintes que le dossier ne soit étouffé toutefois.

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here