Rate this post

Quelques jours après que des commerçants aient dénoncé la mauvaise odeur des toilettes publiques du marché central dont ils sont voisins,l’administrateur du marché a eu la bonne mauvaise idée d’interdire l’accès  des lieux à tous les dénonciateurs qu’il considère comme des traitres voulant saboter son mandat.

C’est ainsi qu’il y a trois jours le plus jeune des dénonciateurs voulant se soulager d’un besoin naturel est venu chez le surveillant des lieux qui a refusé le montant que tendait Mamadou Dian au motif que Tely Baldé l’administrateur aurait laissé la consigne de ne laisser aucun des premiers cités y accéder.

Joint au téléphone Tely Baldé imbu de lui n’a pas tremblé:

<<ne dites pas des jeunes, dites Mamadou Dian,c’est un jeune problématique, j’ai intercédé trois fois en sa faveur personne n’avait osé tenir les propos qu’il a tenus donc il n’y accèdera plus comme il veut salir ma réputation.>>

A noter qu’il est une habitude pour les personnes investies d’une certaine parcelle de pouvoir de commettre des abus sur les autres citoyens à Labé.

Chez l’association des jeunes commerçants le président Chérif Haidara s’est indigné:

<< l’administrateur n’a pas ce pouvoir,il n’a pas plus de prérogatives que le préfet et le gouverneur mais ils ne peuvent même pas eux aussi interdire à un citoyen de soulager ses besoins naturels.Le jeune ira bel et bien 1000 fois par jour et on ira tout de suite lui demander des comptes.C’est un crime.>>

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here