Le siège de la préfecture de Labé servant lieu de mariage
Le siège de la préfecture de Labé servant lieu de mariage

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation comme de coutume à la veille d’une élection a pris soin de suspendre les caisses des communes rurales et urbaines pour éviter que les fonds y contenus soient utilisés à des fins partisanes ou politiques.

Sur la question ,la commune de Labé est en phase et ne fait aucune objection a signifié le receveur communal Ibrahima Nafadji Diallo : « … Le secrétaire général chargé des collectivités a fait appel à tous les receveurs des communes rurales et urbaines pour leur passer cette information. La préfecture a pris immédiatement ces dispositions en partant dans toutes les communes pour arrêter toutes les écritures au 31 décembre 2017…

Le secrétaire général chargé des collectivités ;le secrétaire général de la commune qui sont chargés de liquider uniquement les affaires courantes c’est à dire les salaires, le carburant pour l’assainissement et s’il y a des cas urgents. C’est pour éviter beaucoup de problèmes au niveau des caisses communales. Beaucoup pensent qu’il y a de l’argent dans les caisses, ils risquent de sortir tout cet argent pour d’autres raisons.

C’est une bonne mesure, chaque fois qu’il y élection, une lettre arrive du ministère pour nous demander de ne plus opérer de transactions financières. »
Le préfet Safioulaye Bah pour sa part promis d’apporter tout son appui pour le respect de la directive issue de sa hiérarchie.

Ousmane K. Tounkara

PARTAGER