orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Labé : le  »prétendu » vaccin contre le tétanos cacherait-il des intentions inavouées

Entamé le 29 janvier dernier, la campagne de vaccination contre le tétanos s’est poursuivie jusqu’ au 4 février 2019. Dans la préfecture de Labé, seule la sous-préfecture de Dara et le quartier Lombannah sont en deçà de 80%.

Toutefois, petit pavé dans la mare, dans l’esprit populaire, le vaccin viserait la réduction du taux de natalité et celle du taux de fécondité des femmes sexuellement actives de 15 à 49 ans.

« C’est une affirmation gratuite » se défend le directeur préfectoral de la santé docteur Abdoulaye Diari Diallo.

Autre interrogation en plus de la cible foncièrement féminine la tranche d’âge 15-49 ans.

Pour le DPS, jusque-là, le vaccin antitétanique était administré aux femmes en état de famille, mais il y a eu une prise en compte d’un cercle encore plus grand compte tenu de la précocité des mariages.

Certains hommes peu avisés, ont pris le vaccin encouragé par le fait que d’autres congénères l’aient pris. Dans ce cas de trouve Talibé Diallo résidant du quartier Marina de Labé, l’homme s’est présenté de son propre chef et s’est fait remettre un carnet où en lieu et place de son nom, il était mentionné, Ramatoulaye Sow.

A cette question, le DPSI est sorti de ses gonds tout en lançant qu’il ne commentait pas de rumeur.

A LIRE =>  Tchad : Le coup d'Etat militaire entériné par la communauté internationale. (Nathalie Yamb)

Pour clore, le vaccin a semble-il laissé beaucoup de douleurs et de céphalées à bien de femmes rencontrées.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »