orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Labé : découverte d’un corps pendu sans vie : la thèse du suicide mise en avant

Le corps ans vie d’un sexagénaire a été retrouvé pendu au bout d’une corde sur les branches d’un manguier, ce lundi 13 avril 2020 à Kouroula quartier administratif dans les parages du complexe solaire Saint André.

Mamadou Diouldé Diallo aurait fini avec sa vie après avoir laissé quelques mots à travers lesquels il explique ce qui motive sa décision suicidaire.

De ce que les gens de la maisonnée raconte le corps ne ressemblait pas à un corps sans vie puisqu’il était stable sur les pieds pour qui ne remarque pas la corde à son cou et que même certains se sont mépris en lui adressant le bonjour.

Celui qui le premier s’est rendu compte du drame est Mamadou Tanou qui a aussi expliqué qu’une lettre accompagnait le corps.

L’homme vivait seul dans une maison louée à une vieille dame appelée Hadja Dalanda Barry qui certifie qu’il était là que depuis six mois juste.

Au moment de quitter sous presse, nous avons appris que les agents de sécurité avait pu alerter la fille et la sœur du défunt vivant à Mamou la ville de naissance du défunt.

Sur le contenu de la lettre que les forces  de l’ordre ont confisqué difficile de dire davantage que ce que Mamadou Tanou a expliqué à savoir que l’homme avait eu une révélation en  rêve que le chef de file de l’opposition dont il était militant n’accéderait au pouvoir que si lui il mourrait pour la cause.

A LIRE =>  Les trente ans qu’il aura passés aux commandes du Tchad, l’avaient quasiment rendu invincible aux yeux d’une opinion médusée.

Il y avait aussi d’écrit dans la lettre non à la modification constitutionnelle.

Ousmane K. Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »