Labé : la directrice préfectorale de l’éducation plaide pour une levée de la grève
Noter l\'article

Arrivée à  la  DPE comme  première femme  à  ce  poste  au mois  d’Aout dernier , Mme  Aissatou  Diouldé  Diallo a  fait  une  sortie  médiatique ce  matin  pou  expliquer  ce  qu’elle  sait  de  la  grève  qui  paralyse  son  secteur  d’activité.

« c’est  vrai ,il y a  un  mouvement de  grève  national  déclenché depuis  le  13  novembre dans  le  pays. A notre niveau, on  a  organisé  des  réunions, des  rencontres  pour  sensibiliser sur  le  comportement  qu’il  fallait  adopter, Dieu  merci,  les  collègues  enseignants, les  élèves  et  leurs  parents  ont  tous  accepté nos  conseils c qui  fait  que  d  13  au  21 les  écoles ont  normalement  fonctionné de  8 h à 17 h 30’ du  primaire au  secondaire.

Maintenant  par  rapport  à  la situation, à l’issue  d’une réunion  tenue  par le  syndicat l  21  novembre  au  soir, ils  se  sont  retrouvés  selon  eux  pour  donner  des  informations, les  enseignants  ont dit  qu’il  ne  comprenaient  pas pourquoi  ils  n’avaient  pas  toutes  ces  informations  et  qu’ils  vont  en  grève  pour  soutenir  leurs collègues… Nous  avons  essayé de  rencontrer  ces  syndicats SLECG et  FSPE pour échanger  avec  eux et  leur  demander  de  voir  comment aire pour  qu’on  fasse  les cours  au  niveau  de Labé… »

Pour clore ses  propos  Mme Diallo a  rappelé que les préfectures  qui étaient  en  grève  dans  toutes les régions  ont repris avant  d’en  appeler aux  syndicats, aux  enseignants ;à l’APEAE, sages et  autres  personnes  de  bonnes  volonté  de  s’investir  pour  éviter  un cuisant échec  aux  enfants.

Pour  rappel tout comme  mercredi ,le jeudi  et  ce  vendredi  encore  ls  portes  ds  classes sont  restées  closes.

                                                                                                                             Ousmane  K . Tounkara

 

PARTAGER